Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Comment se protéger des bestioles qui piquent

Comment se protéger des bestioles qui piquent

2014-07-16 11:43:06 – Cerise

Comment se protéger des bestioles qui piquent Santé Bestioles en tout genre, que l’on s'imagine inventées pour nous gâcher nos vacances : les moustiques , les méduses, les tiques, certaines mouches, l’espagnole ou la mouche tsé-tsé. Si vous envisagez de partir dans un pays exotique ou lointain renseignez-vous bien à l’avance sur les vaccins et les moyens de préventions à adopter sur place. Une visite à la « Travel Clinic » s’impose, avant de passer des vacances de rêves ! En attendant Seniors Mag fait un petit tour de piste des précautions à prendre en cas de piqûres, morsures ou autres désagréments de ce genre…

Les moustiques 

À moins que vous ne fassiez partie des 15% de la population que les moustiques ignorent car vous dégagez une odeur qui les repousse, pour les autres 85% les moustiques risquent de ne pas vous ignorer. Il semblerait que plus votre odeur est sucrée, plus elles se tiendront loin de vous.

Comment bien vous protéger

  • Les vêtements : Il convient tout d’abord de limiter la surface de votre peau qui est découverte et donc susceptible d’être piquée. Le cou, les poignets et les chevilles sont particulièrement à risque.
  • Les couleurs : Portez des vêtements de couleurs pâles comme le blanc et le beige plutôt que des vêtements de couleurs foncées ou fluos. Sachez en outre que le répulsif absorbé par vos vêtements s’évapore plus lentement que celui que vous aspergez sur votre peau.
  • Les odeurs : Employez des produits non parfumés pour vous savonner et pour laver vos vêtements. Il est impératif d’éviter les savons parfumés, les parfums ou les lotions après-rasages.
  • La lumière : Évitez d’allumer la lumière à l’intérieur de votre domicile tant que vos fenêtres sont ouvertes. 
  • La moustiquaire : La moustiquaire offre une protection anti moustique idéale contre bon nombre d’insectes, dont les moustiques bien évidemment. En l'aspergeant de répulsif à base de DEET, elle peut offrir une meilleure protection encore. Il existe des chapeaux-moustiquaire et même des vêtements-moustiquaire selon la nécessité du moment.
  • Anti moustique à base de DEET : Les insectifuges à base de DEET en concentration faible offrent la même protection que ceux à concentration élevée, mais  leur effet est de plus courte durée. Par exemple, un produit à 30% de concentration  offre une protection suffisante pour une période d'environ six heures alors qu'un produit à 10% est efficace seulement pour une période de trois heures. Sachez qu'il existe des vêtements insectifuges – vêtement infusé avec de l’insecticide chimique. 
  • Anti moustique à base de citronnelle et huile de lavande : La durée de la protection offerte par les produits à base de citronnelle et d'huile de lavande est de plus courte durée encore. La citronnelle peut durer un peu moins d’une heure tandis que l'huile de lavande ne protège que durant une demi-heure tout au plus. S’il est préférable d’employer des protections à base de produits naturels, leur emploi demeure donc limité aux sorties de très courte durée. . 

En Amérique du Sud, en Afrique Subsaharienne et en Asie du Sud-Est, la malaria y est présente. Or,  il n’existe pas de vaccin. Mais il existe heureusement un médicament  à prendre avant, pendant et après vos vacances qui vous protègera contre le moustique appelé anophèle. Sur place, protégez-vous en utilisant un répulsif puissant, le plus radical étant le DEET, à ne jamais appliquer sur le visage car il est dangereux pour les yeux.

Certains moustiques appelés Aedes, présents en Amérique du Sud et en Afrique, sont eux porteurs du virus de la fièvre jaune. Il existe contre cette maladie un vaccin  efficace. Si vous vous rendez dans une région à risque, vous devrez  présenter une preuve de vaccination.  Ce qui ne doit pas vous empêcher  de vous protéger efficacement  des piqûres et, ce, même en journée.

Les moustiques vous adorent, car...

La science tente de déchiffrer les raisons pour lesquelles les moustiques préfèrent certaines personnes plutôt que d’autres. En effet, les moustiques ont aussi leurs préférences. « On estime qu’1 personne sur 10 est considérée comme très attrayante pour les moustiques. Ce sont les gens avec des concentrations élevées de stéroïdes ou de cholestérolà la surface de la peau », affirme Jerry Butler, professeur à l'Université de Floride. 

  • Les sportifs : la température corporelle augmente chez les personnes qui viennent de faire du sport, mais aussi l’odeur de l’acide lactique que dégage la sueur.
  • Le groupe sanguin : si vous êtes du groupe sanguin O, vous êtes plus susceptibles d’être victime de piqûres de moustiques. Sachez-le et protégez-vous tout au long de la journée et de la nuit bien sûr.
  • Les hommes de grande taille : les moustiques préfèrent les hommes aux femmes et plus vous êtes grand messieurs, plus vous risquez d’attirer les moustiques car vous dégagez une quantité de CO2 plus importante. Alors, tous aux abris et faites un stock de sprays anti-moustiques !
  • L’alcool : une étude réalisée en France en 2011 à démontré que l’alcool contenu dans trois cannettes de bière pouvait faire grimper de 30% le nombre de piqûres de moustiques. C’est dû au fait que l’alcool augmente la température corporelle. Ne dit-on pas qu’une personne avertie en vaut deux !

Comment bien vous soigner

  • L’un des remèdes les plus connus consiste à fabriquer une pâte composée de bicarbonate de soude et d'eau en utilisant juste assez d'eau pour rendre la pâte collante. Il convient de ne pas frotter, mais plutôt d’appliquer cette pâte sur les piqûres, en douceur, à l’aide d’une éponge par exemple.
  • Vous pouvez également appliquer un sac de glace sur l’endroit de la piqûre. Cela engourdira légèrement la zone infectée et contribuera à diminuer assez rapidement les démangeaisons.
  • Pour traiter les rougeurs, un médicament anti-inflammatoire comme l'ibuprofène pour s’avérer très efficace, demandez conseil à votre médecin.
  • La prise d’un antihistaminique peut aussi atténuer n’importe quelle enflure ou démangeaison. Dans le doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin.
  • Notez finalement que certains produits naturels comme l’aloe vera peuvent également réduire le gonflement et les démangeaisons. Appliqué en quantité suffisante, l'aloe vera fera office de couche protectrice et accélèrera la guérison de la zone infectée.
  • Évitez de vous gratter! Bien qu’une piqûre de moustique puisse vous démanger durant quelques jours, le simple fait de continuer à vous gratter augmentera votre inconfort et peut prolonger la durée des démangeaisons. 

Les méduses, et en plus ça brûle

Sur la Cote d'Azur, les municipalités prennent les choses au sérieux en posant des filets et en faisant appel à des brigades anti méduses. Sur la Costa Brava, la Croix Rouge a indiqué avoir traité plus de 19000 baigneurs suite à des piqures de méduses. En Adriatique, les concentrations de méduses sont aussi très élevées. 

Comment réagir en cas de piqure

Les piqûres de méduses sont douloureuses et brûlantes mais pas dangereuses.

Rester calme, ne pas se gratter, ni frotter la zone piquée pour éviter que les cellules urticantes continuent à agir. Rincer abondamment l'endroit piqué à l'eau de mer et recouvrir la peau de sable sec pour piéger les fragments de méduses restés sur la peau, retirer le sable à l'aide d'un carton rigide, d'une carte de crédit ou d'une lame de couteau. Ensuite, rincer, à nouveau, à l'eau de mer et appliquer un antiseptique ou simplement du vinaigre que vous devriez avoir  en permanence dans vos affaires de plage.

Crèmes anti-méduses : une solution ?

Distribuées principalement en pharmacie, les crèmes solaires anti-méduse aideraient à se protéger des piqûres de méduses. 

Médusyl, la crème solaire anti-méduse : A base  notamment de silicone et de glycoaminoglycans, cette crème solaire anti-méduse  empêcherait les tentacules des méduses de coller à la peau et brouillerait leur système de reconnaissance. Résultat : la méduse n’est plus attirée par la peau.

Efficace sans doute, mais il faut y mettre le prix : 19 ou 20 € le tube de 125 ml

Skin-Saver Safe Sea, lait solaire anti-méduse : D’un indice de protection solaire de 30, ce lait solaire protègerait contre les piqûres de méduses en faisant appel à des mécanismes biochimiques qui désactivent le système de défense de la méduse. Les tentacules de la méduse ne reconnaissent ainsi plus la peau de l’homme et les filaments venimeux sont désactivés.

Comptez environ 15€ le tube de 100 ml.

Symptômes de la maladie de Lyme

  • Fatigue : chronique, troubles du sommeil, vertiges.
  • Douleurs ou raideurs : des articulations, du dos, du cou, engourdissement, picotement, sensations de brûlures, douleurs inexpliquées dans le ventre, dans le thorax, à la mâchoire et aux dents, à la plante des pieds, dans les parties génitales…
  • Mental : confusion, difficulté à se concentrer, perte de libido, manque d’attention, erreurs de mots, irritabilité, anxiété, désorientation…
  • Autres : suées nocturnes, fièvre, sensibilité à la lumière et aux sons, toux chronique, vision double avec flotteurs, maux de gorge fréquents, irrégularité des menstruations, problèmes d’érection…

Les tiques 

Présentes dans les régions rurales et les zones boisées, chez nous ou à l’étranger, ces bestioles sont en quête de sang. Elles s’accrochent à vous, mordent avec leur harpon, puis se laissent tomber une fois rassasiée de sang. Ne vous fiez pas à la protection  que peuvent vous apporter les vêtements couvrants et les répulsifs. Vérifiez  soigneusement après chaque promenade dans la nature qu'il n'y a pas de tiques accrocher à votre peau, car elles peuvent véhiculer des germes pathogènes comme ceux de la maladie de Lyme. En cas de morsure, il n’y a qu’une seule solution : détachez l’arachnide de la peau au moyen d’une pince spéciale vendue en pharmacie. Cette pince à tiques doit vous accompagner partout lors de vos déplacements en forêt. N'employez surtout pas d'eau oxygénée ou d'éther car la bête risquerait de régurgiter sa salive et, ainsi, de vous contaminer. Pour toutes les infos pratiques et les recherches effectuées sur les tiques et la maladie de Lyme visitez le site web Tekentiques, mais aussi le nouveau site Belge de l'Association Belgium Lyme.

Les mouches tsé-tsé et espagnole

La mouche espagnole est présente dans le sud de l’Europe. Écrasée sur la peau, elle libère une substance qui provoque des lésions rouges et gonflées accompagnées de sensation de brûlures et de formation d’ampoules. Si ça vous arrive, désinfectez  et appliquez une crème contre les brûlures type Flamazine.

La mouche Tsé-Tsé est une mouche africaine porteuse de la maladie du sommeil. Heureusement celle-ci est assez rare dans les régions touristiques. Informez-vous des précautions à prendre auprès de la Travel Clinic.

Plus d'infos

  • Pour des informations sur les Centres de vaccination agrées en Belgique, des conseils- santé pendant vos voyages et une foule d'autres infos pratiques... www.passeportsante.be
  • Institut de Médecine Tropicale : Nationalestraat 155 - 2000 Antwerpen Tél. 03 247 66 66 Ouvert de 9h00' à 17h00' du lundi au vendredi www.itg.be
  • Organisation Mondiale de la Santé : www.who.int/fr/