Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Des remèdes de Mamy pour soulager les piqûres d'insectes

Des remèdes de Mamy pour soulager les piqûres d'insectes

2017-06-29 06:51:25 – Cerise

Des remèdes de Mamy pour soulager les piqûres d'insectes Santé Moustiques, araignées, aoûtats... L'été nous apporte bien des plaisirs, mais aussi quelques soucis avec certains insectes piqueurs ! Il est temps pour nos Mamys de nous délivrer leurs remèdes miracles pour soulager les piqûres avec une multitude de recettes simples qui ne vieillissent pas (elles!). On vous les livre, en espérant que vous n'ayez pas à trop les tester !

 

Piqûres d'abeilles et de guêpes

Ces piqûres peuvent être très douloureuses et provoquer des démangeaisons fort gênantes. 

Pour commencer vérifiez que vous avez bien retiré le dard et désinfectez toujours soigneusement. Chez un enfant en particulier, surveillez qu'il ne fasse pas de réaction allergique et n'hésitez pas à consulter rapidement un médecin au moindre doute.

Du chaud, puis du froid

Soulagez les piqûres par l'homéopathie :

Avant:  Ledum palustre 9 CH, 3 granules par jour.

En cas de piqûre : Hypericum perforatum 9 CH, 3 granules 3 fois par jour.

Si la piqûre provoque un gonflement rapide de la zone affectée : Apis mellifica 15 CH, 3 granules 3 à 5 fois par jour.

 

Pour ces piqûres douloureuses qui provoquent un gonflement localisé, nos grands-mères avaient l'habitude d'approcher au plus près - en faisant très attention de ne pas brûler !- une cigarette allumée ou la flamme d'un briquet pour neutraliser le venin. Elles avaient raison !

Encore plus efficace, on conseille aujourd'hui d'appliquer d'abord du chaud (avec un sèche-cheveux, par exemple, ce qui est moins risqué...) pendant 2 minutes environ, puis d'appliquer du froid aussitôt après avec une cannette sortie du réfrigérateur, ou une poche de glace entourée d'un linge, ce qui calme bien la douleur.

Oignon, persil ou menthe

Frottez la piqûre avec une tranche d'oignon, des feuilles de persil ou de menthe.

Piqûres de moustique

La crème du Dr Ducharme:

La crème du Dr Ducharme a été concoctée à la fin du XIXe siècle par un médecin militaire, pour protéger de divers problèmes cutanés qu'il observait en Afrique. Puis la "Ducharme" comme on l'a appelée, est vite plébiscitée.  

Son secret : l'association unique de trois huiles essentielles - eucalyptus, litsée et géranium - et de sels minéraux. Ces actifs naturels protègent la peau des agressions extérieures, l'adoucissent, la nourrissent et participent à sa régénération. D'où des vertus cicatrisantes et calmantes étonnantes !

Essayez-la (on la trouve en pharmacies) pour tous les tracas cutanés dus aux piqûres : elle calme petites irritations et démangeaisons de piqûres d'insectes en tout genre, mais aussi d'ortie. Au passage, elle peut également servir pour soulager votre peau sensibilisée par un coup de soleil, ou soigner votre nez irrité en hiver.

C'est la crème à tout faire de nos grands-mères !

Les vacances et les moustiques, en général, ça va ensemble! Les piqûres donnent une sensation de prurit plus ou moins intense et peuvent occasionner des gonflements localisés.

Côté plantes, essayez le persil : écrasez les feuilles pour extraire un peu de suc et frottez doucement (vous pouvez ensuite en laisser sous un pansement).

Ou encore, s'il y en a dans votre jardin, testez les feuilles de cassis, ou les fleurs de géranium, que vous froissez toujours aussi au préalable.

La tranche d'oignon ou la gousse d'ail coupée en deux ont également leurs partisans.

Autrefois, on faisait avec ce qu'on avait à portée de main. On utilisait souvent du savon de Marseille que l'on frottait sur la piqûre.

La peau de banane, frottée sur la piqûre calme les démangeaisons

Idem,  pour le sachet de thé chaud à appliquer en compresse, remède des mamys britanniques!

Piqûres d'aoûtats, d'araignées et tête de poireau

Les aoûtats nichés dans les pelouses n'ont pas leur pareil pour provoquer d'horribles démangeaisons ! Notamment dans les plis. Idem pour las araignées que l'on retrouve partout, même dans la maison.

Dans ce cas, coupez l'extrémité d'un poireau (côté racines) et passez en frictionnant la partie coupée sur les zones qui démangent. Le poireau ainsi coupé libère un suc qui calme le prurit et favorise, en plus, le dégonflement des petits boutons boursouflés et rouges. Faute de poireau, rabattez-vous sur du vinaigre.

En cas de piqûres nombreuses, vous pouvez aussi prendre un bain en ajoutant dans l'eau un grand bol de vinaigre de cidre, et prélassez-vous 1/4 d'heure.

Soulagez les piqûres par les Huiles Essentielles:

Pour toutes les piqûres d’insectes (moustique, guêpe, abeille, taon, frelon), de méduse, de scorpion ou encore d’araignée, ayez le réflexe huile essentielle (HE) de lavande aspic. Elle est à la fois anti-inflammatoire et anti-infectieuse. Appliquez 1 goutte d’HE pure sur la piqûre puis massez quelques secondes. Recommencez 5 minutes plus tard, et 3  fois par jour ensuite.

En cas de piqûre de méduse, rincez bien la zone concernée avec de l’eau de mer avant d’appliquer l’HE.

Pour les femmes enceintes, allaitantes, les enfants de moins de 6 ans, les personnes asthmatiques ou épileptiques: remplacez l’HE de lavande aspic, qui est alors contre-indiquée, par de l’HE d’eucalyptus citronné à la même posologie.

Des produits apaisants prêts à l’emploi :  SOS Insectes Venin, Pranarôm (9,90 €). Roll’on apaisant à la lavande, La Drôme Provençale (7 €). Roll’on après-piqûres, Florame (6,10 €). En vente dans toutes les bonnes pharmacies.

 

  • Des compresses contre toutes les piqûres

Le traditionnel vinaigre blanc et le vinaigre de cidre ont fait leurs preuves pour toutes sortes de piqûres grâce à la forte concentration en acide acétique : appliquez-le pur avec une compresse imbibée. Vous pouvez faire la même chose avec du jus de citron (ou utilisez une rondelle que vous maintiendrez sur la piqûre avec un pansement).

  • Des cataplasmes pour calmer l'inflammation

Pour calmer les démangeaisons, mais aussi la réaction inflammatoire et la douleur, préparez une pâte de bicarbonate de soude (1 cuillerée à soupe avec 1 cuillerée à soupe d'eau), et étalez-la sur la piqûre. Vous pouvez ajouter à cette pâte quelques gouttes de citron ou de vinaigre.

Autre alternative, préparez un cataplasme avec de l'Argile verte (1 cuillerée à soupe avec 1 cuillerée à soupe d'eau). Appliquez et laissez sécher. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire.

  • Du Plantin contre les piqûres d'orties, de fourmis et autres insectes

Impossible de manquer le plantain sur les bords de chemins et talus. Ses hautes hampes florales attirent l'oeil. Ses feuilles sont aussi étonnantes. Larges et épaisses, elles sont marquées par cinq nervures saillantes qui descendent côte à côte jusqu'au pied, comme de parfaites coutures.

Ses propriétés anti-inflammatoires gardent, quant à elles, la plaie saine et diminuent la réaction allergique en cas de piqures d'abeilles, de moustiques, d'ortie, de fourmis. En balade, il suffit d'écraser ses feuilles entre ses doigts et répandre le suc sur la piqûre.

 

# Insectes # Santé # Vacances # Grands-mères # Remèdes