Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Curcuma : bon pour la santé

Curcuma : bon pour la santé

2014-12-13 19:09:42 – Cerise

Curcuma : bon pour la santé Santé Le Curcuma est l'épice principale du curry. Puissant anti-oxydant, anti-inflammatoire aux nombreuses vertus santé. Les curcuminoïdes, dont la curcumine est la plus présente, offrent un large spectre d'action contre toutes sortes d'inflammations à tel point que plus de 6500 études mondiales ont été faites ces dernières années, et quelques 20 études chaque mois se lancent de par le monde à propos des nombreux avantages santé que semble traiter ces substances naturelles extraordinaires et uniques ! En route vers la découverte de cette plante à la jolie couleur orangée...

Il existe environ 110 espèces de curcuma dont la plus courante est le « curcuma longa ». C’est la plus utilisée en raison de ses vertus bénéfiques pour la santé. La poudre de curcuma s’oxyde à la lumière.

Puissant anti-âge 

La curcumine, extraite et isolée du curcuma en 1870, est non seulement un antioxydant très puissant (10 fois plus que la vitamine E), mais intervient dans la régulation d’un très grand nombre de fonctions cellulaires.

Agit sur le cerveau

Le curcuma intervient dans la protection du système nerveux, y compris dans l’Alzheimer et le Parkinson, par augmentation surtout du taux de glutathion (antioxydant). Il agit aussi au-niveau des mitochondries du cerveau en limitant la formation des ions contribuant à la mort des cellules. Cela a été confirmé par le Pr Gregory Cole, Directeur du « Alzheimer’s Disease Center », de l'Université de Californie.

Des études américaines, en 2004, puis 2007, ont établi que le curcuma détruit les dépôts « béta-amyloïdes », endommageant les neurones dans l’Alzheimer. Son effet est supérieur aux médicaments habituels, voire à l’ibuprofène réputé efficace pour cette pathologie.

Selon les chercheurs australiens du Monash Asia Institute de l'Université de Monash, qui ont menés une étude sur des personnes de plus de 60 ans, 1gr de curcuma chaque matin pourrait améliorer la mémoire des personnes présentant un risque de déficience cognitive.

Agit sur les premiers symptômes du diabète

Toujours d'après cette étude australienne, les personnes de plus de 60 ans, présentant les premiers symptômes du diabète, pourraient bénéficier de l'effet de 1gr de curcuma par jour, pris le matin, afin de réduire l'impact de cette maladie. "Nous avons remarqué que ce simple ajout au petit-déjeuner, améliorait la mémoire des seniors atteintes de prédiabète durant 6 heures" nous explique le Proffesseur Mark Wahlqvist.

Agit sur les problèmes cardio-vasculaires

Le curcuma aide à abaisser le taux de cholestérol dans le sang, tout en augmentant sa fluidité. D’ailleurs, en 1997, une étude parue dans le Journal « Molecular Cell Biochemestry » rapporte que le curcuma a démontré sa capacité à diminuer le cholestérol total et le LDL (mauvais choléstérol), tout en augmentant le HDL(bon choléstérol). Ceci a été confirmé par une autre étude du Centre de recherche sur le Cancer en Inde.

Des chercheurs espagnols de l’Université de Grenade ont prouvé l’effet bénéfique du curcuma dans la prévention de l’athérosclérose. Deux autres études,  attestent également du rôle protecteur du curcuma contre l’insuffisance cardiaque.

Agit sur les baisses de l’immunité

Le curcuma agit comme stimulateur du système immunitaire. Pour confirmer cette action immuno-modulatrice, des chercheurs Indiens ont donné du curcuma à des souris. Après seulement 12 jours, et par rapport à un groupe témoin, le nombre de leucocytes avait augmenté de 50%!

Agit pour combattre le cancer

Au départ, une simple constatation révélée par le regretté neuropsychiatre, David Servan-Schreiber: en Inde, où on consomme énormément de curcuma, on a environ 10 fois moins de cancers que dans beaucoup d’autres pays. Le curcuma semble être un anti-cancer de 1er ordre. Un article paru dans le fameux « Journal of National Cancer Institute », confirme qu’il bloque la prolifération cellulaire et détruit différentes sortes de cellules cancéreuses (prostate, sein, colon, mélanomes, etc...).

On l’utilise non seulement en prévention mais également en accompagnement des traitements classiques et pendant les radio et chimiothérapies.

Deux études récentes de l’Université Columbia de New York ont prouvé l’inhibition par le curcuma des cellules cancéreuses de la prostate. D’excellents résultats ont été obtenus, en outre, sur le redoutable cancer du pancréas, par le Prof. Swammy et ses collaborateurs dans le Dpt. de Médecine de l’Université d’Oklahoma.

En 2010, des travaux menés à l’Université John Hopkins, de Baltimore, ont montré que le curcuma, associé à de la quercétine, réduisait de près de 75% la croissance de polypes du colon chez des patients souffrant d’un risque héréditaire accru de cancer colorectal.

Agit sur les problèmes oculaires

Le curcuma s’est révélé efficace contre toutes les inflammations oculaires, en particulier les uvéites, les infections et les dégénérescences.

Propriétés médicinales du Curcuma :

  • Protège le foie, la prostate des toxines
  • soigne acidité gastrique
  • accélère la guérison des ulcères gastro-intestinaux (3gr/jour)
  • diminue l'excès de cholestérol
  • anti-inflammatoire général puissant
  • détoxifie l'organisme
  • aide à la gestion des maladies chroniques, des infections respiratoires tels que l'asthme, la bronchite, la coqueluche
  • soigne l'otite, la grippe, le rhume, les maux de gorge, la toux, l'angine
  • soigne les inflammations articulaires, les rhumatismes, l'arthrose, l'arthrite
  • aide à soigner les douleurs musculaires, articulaires, les tendinites, la sciatique
  • efficace en cas de maladies cardio-vasculaires
  • purifie le sang
  • combat l'eczema
  • aide les peaux sèches

Agit sur les infections bactériennes et les parasites

Le curcuma inhibe la croissance de nombreuses bactéries, dont l’«  Entamoeba histolytica « , le « Clostridium perfringens », le « Sarcina », le « Gaffkya », les « Staphylocococcus », les « Streptococcus », les « Bacillus », ainsi que d’autres champignons pathogènes. Il inhibe également la production de certaines toxines bactériennes, très nuisibles pour l’organisme.

Agit sur les troubles digestifs

La Commission européenne comme l’OMS reconnaissent l’efficacité du curcuma contre les troubles digestifs. Même les experts du "WHO Collaborating Center for Traditional Medecine de l’Université de l’Illinois", à Chicago confirment son action dans l’apaisement des inflammations digestives.

Agit sur les plaies et les maladies de la peau

Selon des Etudes faites aux USA, à Bethesda, le curcuma agit en cas de plaies, d’ulcères, de mycoses, voire d’irritations cutanées. C’est un agent cicatrisant. Certaines études montrent son effet bénéfique contre les brûlures de la radiothérapie.

Agit sur les pollutions environnementales

Le curcuma semble remplir un rôle non négligeable de protection cellulaire à l’égard de multiples sortes de polluants environnementaux. Le curcuma préserve également des effets mutants induits par les différents polluants environnementaux, tels que les radiations, les herbicides, les pesticides et les métaux lourds.

C'est aussi un très bon répulsif contre les insectes

En Inde, on le désigne sous le nom de "safran des Indes" et on en consomme 1,5 à 2 grammes par jour dans des plats de riz, de pommes de terre, de lentilles, de légumes. Il entre dans la composition de tous leurs curries et chutneys.  Il faut savoir, qu'à âge égal, les Indiens ont 8 fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, 9 fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et 10 fois moins de cancers du rein et, cela, malgré une exposition à de multiples cancérigènes présents dans l'environnement, sur une échelle probablement pire que chez nous...

Dans l'île d'Okinawa, au Japon, les habitants consomment les feuilles de cette plante et lui prêtent des vertus similaires à celles retrouvées dans le rhizome.

Il contient des vitamines B6 et C et des minéraux comme le fer, le manganèse, le potassium et des flavonoïdes. Contrôlez l'origine du curcuma que vous consommez !

Le curcuma en poudre se trouve au rayon épices de toutes les grandes surfaces. Mais si vous voulez vraiment parvenir aux doses recommandées par le corps médical, optez pour des gélules vendues en pharmacie. Beaucoup de laboratoires proposent aujourd’hui de l’extrait de curcuma, seul ou associé à d’autres éléments, notamment de l’extrait de poivre.

Préférez les produits biologiques, vous éviterez la présence de métaux lourds, de pesticides ou de toute autre substance toxique pouvant se concentrer dans le produit lors de l’extraction.

Beauté des cheveux

Saviez-vous que le curcuma peut être aussi employée dans les soins capillaires pour embellir les cheveux, les faire pousser plus vite et traiter certaines affections du cuir chevelu ? Je vous invite à découvrir des recettes à base de curcuma pour pendre soin de vos cheveux. Nous allons considérer 4 bienfaits du curcuma pour la santé des cheveux.

1. Traitement des pellicules

Les pellicules sont une manifestation d'un trouble de la formation de l'épiderme. Les cellules du cuir chevelu se renouvellent trop rapidement et l'huile présente sur le cuir chevelu forme un amas de cellules qui n'ont pas eu le temps de se dessécher progressivement. Cette affection du cuir chevelu s'accompagne le plus souvent de démangeaisons désagréables.

  • Propriétés capillaires du curcuma: Le curcuma possède des vertus antibactériennes, antioxydantes et anti-inflammatoires. Cet épice purifie naturellement le cuir chevelu et limite les manifestations des pellicules en stimulant la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu.
  • Recette: Le problème des pellicules peut être traité par l'application d'un mélange de curcuma et d'huile d'olive sur le cuir chevelu avant de prendre une douche. Laissez ce soin capillaire agir pendant 15 minutes, puis rincer la chevelure avec un shampooing naturel.

2. Soin capillaire pour lutter contre la perte de cheveux

La chute des cheveux peut être causée par une mauvaise alimentation, un stress, un trouble hormonal, l'hérédité ou bien une maladie.

  • Propriétés capillaires du curcuma: Selon une étude coréenne (Biospectrum Life Science Institute), la curcumine, un composant actif renfermé dans le curcuma, serait capable d'inhiber l'activité du TGF Bêta 1 empêchant ainsi la chute des cheveux.
  • Recette: Mélangez la poudre de curcuma avec du miel et du lait et appliquez se soin capillaire naturel sur votre cuir chevelu en faisant un massage doux.

3. Coloration naturelle des cheveux

La teinte jaune orangée du curcuma est utilisée pour teindre les textiles et vêtements. Mais on peut l'employer aussi comme colorant naturel pour les cheveux. La poudre de curcuma peut être combinée avec un infusé préparée avec d'autres épices et fleurs de couleur jaune comme le safran, le calendula ou la camomille ou même avec de l'henné.

  • Propriétés du masque capillaire au curcuma: Le curcuma apporte des reflets vifs aux cheveux blonds ou châtains et un reflet jaune lumineux aux cheveux clairs ou blancs. En outre, le masque pour cheveux au curcuma rend les cheveux souples et plus brillants.
  • Recette: Préparez un infusé avec les ingrédients jaunes de votre choix (ceux cités ci-dessus) puis faites-y dissoudre la poudre de curcuma en ajoutant un peu de sel. La proportion conseillée est de 25 % de poudre pour 75 % d'eau. Une fois, la teinture capillaire maison refroidie, appliquez la coloration sur les racines puis sur l'ensemble des cheveux en utilisant des gants en caoutchouc.

4. Traitement du cuir chevelu

Le curcuma peut être utilisé dans le traitement de diverses affections du cuir chevelu telles que la dermatite et l'eczéma qui provoquent des démangeaisons, l'amincissement des cheveux et une inflammation du cuir chevelu. Les infections fongiques peuvent également causer la perte de cheveux.

  • Propriétés capillaires du curcuma: La curcumine, un principe actif renfermé dans le rhizome de curcuma possède des propriétés antifongiques, anti-inflammatoires, antiallergiques, antioxydantes, antiseptiques et antibactériennes qui aide à traiter bon nombre d'affections du cuir chevelu. Une préparation cosmétique maison contenant du curcuma apaise le cuir chevelu irrité.

Beauté de la peau

  • Masque beauté anti-tâches

Le secret de cette recette beauté maison est d’ajouter un éclaircissant naturel pour dépigmenter les tâches tout en douceur. Vous trouverez la recette de ce masque sur le blog de Vanessa http://www.wellnessnutritionista.com/beaute-naturelle/diy-masque-anti-taches-au-miel-et-au-curcuma/. N'hésitez pas à l'utiliser, nous l'avons testé il est extra.

  • Excellent exfoliant 

Le curcuma est un excellent agent exfoliant et peut vous aider à vaincre les signes de vieillissement. Prenez  de la farine de pois chiches et de la poudre de curcuma à proportions égales et préparez une pâte en ajoutant de l'eau. Vous pouvez alternativement préparer cette pâte avec du lait cru ou même du yaourt. Appliquez uniformément sur le visage et le laisser jusqu'à ce qu'il sèche. Lavez à l'eau tiède et frottez doucement votre visage dans un mouvement circulaire.

  • Agit sur les vergetures

Le mélange de la farine de pois chiches et du curcuma dans du yaourt / lait  / eau peut aider les femmes à réduire l’apparition de vergetures.

  • Soulage les brûlures

La poudre de curcuma peut vous soulager rapidement grâce à ses propriétés antiseptiques. Préparez un mélange de curcuma et de gel d'aloe vera. Appliquez le sur la brûlure et vous constaterez comment il guérit la plaie en un rien de temps.

  • Réduit l’apparition de la pilosité faciale 

La farine de pois chiches ajoutée à la poudre de curcuma peut être un moyen de retarder l’apparition des poils sur le visage, utilisez ce mélange comme un gommage pour le visage. Assurez-vous d'appliquer cette recette pendant environ un mois une fois par semaine, pour constater des résultats. Les remèdes maison montrent généralement des résultats après des utilisations régulières.

  • Talons fendillés 

Appliquez un mélange d'huile de ricin ou l'huile de coco et de la poudre de curcuma sur talons fendillés de préférence 15 minutes avant de prendre un bain. Si, en plus vous hydratez quotidiennement vos pieds, vous pouvez définitivement dire adieu aux problèmes de talons fendillés, à condition bien sûr d’appliquer régulièrement cette recette.

En cuisine 

  • Il donne une belle pigmentation jaune au riz, aux pommes de terre et autres plats peu colorés.
  • Il corrige l’acidité de certains mets.
  • Il parfume les soupes, les currys, les tajines et même les glaces.

Bien le choisir

Le rhizome frais est nettement plus savoureux que la poudre, mais on le trouve rarement chez nous. Il faut le chercher du côté des épiceries asiatiques. N’achetez la poudre qu’en petites quantités, car son arôme se dissipe rapidement.

Comme beaucoup d’épices, le curcuma est de plus en plus irradié en vue d’augmenter sa durée de conservation et limiter les infestations d’insectes ou de maladies durant l’entreposage. Les personnes qui s’opposent à ce processus peuvent se procurer du curcuma issu de l’agriculture biologique dans les magasins de produits naturels ou dans la section des produits bio des épiceries.

Apprêts culinaires

    ▪    En Inde, on l’emploie quotidiennement dans le riz, les pommes de terre, les lentilles et les légumes, et il entre dans la composition de pratiquement tous les plats de curry ainsi que dans les chutneys.

    ▪    À la Réunion, on s’en sert pour lier les sauces et corriger l’acidité de certains mets.

    ▪    Nasi kuning (riz jaune) : ce plat festif de l’Indonésie se prépare avec du riz à long grain, du lait de coco, du bouillon de poulet (que l’on peut remplacer par du bouillon de légumes), du curcuma, de la citronnelle, de la cannelle, du clou de girofle, des feuilles de pandanus (vendues dans les épiceries asiatiques), des feuilles de salam (une plante de la famille des myrtacées, qu’on peut remplacer par du laurier) et du rhizome de galanga (frais ou en conserve dans les épiceries asiatiques). Mettre tous les ingrédients dans une casserole ou un cuiseur pour le riz. Retirer les feuilles avant de servir. Le riz est généralement présenté sous la forme d’un gros cône entouré de légumes et de viande, poisson ou fruits de mer.

    ▪    Il peut colorer diverses préparations, comme la pâte à crêpes ou à gaufres, ou encore, du chou-fleur, qu’on aura d’abord cuit quelques minutes à l’eau bouillante, puis fait revenir avec des oignons. Ajouter un peu d’eau, un piment fort haché, de la noix de coco râpée, du curcuma, saler, poivrer et cuire jusqu’à tendreté. À la fin de la cuisson, arroser d’un filet de jus de citron.

    ▪    Ou on en colorera les vinaigrettes et, pourquoi pas, les glaces ou les sorbets.

    ▪    Piccalilli : cette marinade créée par les Anglais lors de leur occupation de l’Inde comprend divers légumes (petits oignons, concombre, chou-fleur, haricots verts, tomates vertes) qui sont mis à macérer 24 heures avec du sel, puis égouttés. On les fait ensuite cuire avec du vinaigre, de la farine, du sucre (ou du miel) et du curcuma, puis on les met dans des pots de conserve.

    ▪    On en mettra également dans les marinades de concombre, avec des feuilles et des graines d’aneth.

    ▪    Poulet à la marocaine : mélanger 1 c. à soupe de farine avec 1 c. à thé de cannelle, de cumin et de curcuma. En enrober des morceaux de poulet que l’on fera ensuite revenir cinq minutes de chaque côté dans un peu d’huile. Diluer 1 c. à soupe de farine dans du bouillon, ajouter au poulet avec des dattes et des amandes, couvrir et cuire une dizaine de minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit à point.

    ▪    Rendang indonésien : ce plat à base de fines tranches de boeuf se prépare en faisant mariner la viande 30 minutes dans une préparation composée de sauce soya, oignon, ail, gingembre, galanga, curcuma et eau. Passer tous les ingrédients au mélangeur. N’employer que la moitié de la sauce pour mariner la viande. L’autre moitié sera mélangée avec du lait de coco et de la citronnelle, puis chauffée à feu doux jusqu’à réduction de moitié. Puis, mélanger les deux préparations et cuire environ 50 minutes. Servir sur du riz.

    ▪    On peut en assaisonner une soupe, une crème ou un velouté, par exemple une crème de courgette ou de courge. Pour lui donner un peu de consistance, y faire cuire du riz avant de passer la préparation au mélangeur, et pour lui donner une petite note acidulée, ajouter un filet de jus de citron à la fin de la cuisson.

    ▪    Pilaf : en ajouter au pilaf de boulghour, quinoa, amaranthe, riz sauvage, etc.

Recettes express au curcuma

Sauce au curcuma : Mélangez 1 cuillère à café de curcuma, 2 cuillères à café d’huile d’olive, 1 cuillère à café de miel ou de sirop d’agave. Ajoutez suivant votre goût un peu de poivre ou de gingembre en poudre.
Cet accompagnement se mariera très bien avec vos poissons, vos viandes blanches ou du riz.

Infusion de curcuma : Mettez un morceau de 2 cm de racine de gingembre dans une casserole remplie d’eau, portez à ébullition pendant 5 minutes puis ajoutez 2 cuillères à café de poudre de curcuma. Laissez ensuite infuser 10 minutes. Buvez 2 tasses par jour.Curcuma et beauté

Conservation

Conserver la poudre dans un contenant hermétique au frais, au sec et à l’abri de la lumière. Le rhizome frais se conservera une ou deux semaines au réfrigérateur dans un sac de plastique perforé.

Jardinage biologique

Toute l’année, on peut cultiver le curcuma en pots à l’extérieur pendant toute la belle saison et les rentrer lorsque le gel menace.

Bien qu’il s’agisse d’une plante tropicale, on peut cultiver quelques pieds de curcuma chez soi si on les démarre à l’intérieur en janvier ou février pour les mettre en pleine terre une fois le risque de gel écarté.

On plantera un morceau de rhizome frais ou l’on se procurera un plant chez un pépiniériste spécialisé.

Pour la production en contenant, utiliser un gros pot à fleurs (au moins 30 cm de diamètre), rempli d’un très riche terreau, le curcuma étant très exigeant. Veiller à garder la terre humide sans qu’elle soit détrempée pour autant.

La récolte se fait de neuf à dix mois après la plantation. Pour la conservation, on fait bouillir le rhizome, puis on le pèle et le fait sécher dans un déshydrateur ou un four réglé à très basse température jusqu’à ce qu’il ait perdu environ 75 % de son volume.

En Pratique

Des cures régulières de curcuma dans l'alimentation pour son côté préventif ou en complément alimentaire comme adjuvant des thérapies pour les vrais pathologies, encadré par une vie saine, tant sur le plan de l'activité physique que de l'alimentation équilibrée, ne peuvent être qu'une sage attitude pour conserver notre bien le plus précieux : la santé.

Sa saveur est poivrée, piquante et plutôt amère et il apporte aux mets une teinte jaune d'or. Le consommer dans le curry ne suffit pas car celui-ci en contient des quantités très variables. 

L'huile essentielle de curcuma est aussi un puissant anti-inflammatoire. Elle est préconisée pour le système digestif, les inflammations intestinales, les douleurs, les ballonnements . Elle active la fonction hépatique sans violence car elle aide à l'évacuation de la bile. Attention l'usage de cette huile essentielle doit se faire avec précaution : prenez conseil auprès de votre thérapeute.

A titre préventif, dans votre alimentation, cette curcumine doit être associée à de la pipérine (poivre noir) à raison de 1 % et à une huile végétale de qualité pour pouvoir passer la barrière intestinale. Le poivre multiplie par 2000 l'absorption du curcuma par l'organisme. D'autres substances comme la broméline de l'ananas ou le gingembre favorise son assimilation. La sagesse indienne a largement devancé la science dans la découverte des synergies naturelles entre les aliments puisque les indiens mélangent traditionnellement ces ingrédients dans leurs plats. 

Les doses recommandées en prévention  sont de 300 à 600 mg de curcumine par jour, soit 1 à 2 cuillères à soupe de curcuma.

Avantages de la curcumine en suppléments 

Les suppléments à base de curcumine extraite du curcuma sont très bénéfiques pour notre santé

Les doses recommandées de curcumine sont les suivantes:

Un supplément de 50 - 100 mg de curcumine par jour est onsidéré comme un dosage régulier sans danger et aux effets digestifs

-Pour un effet préventif anti-inflammaoire  efficace, 800mg-1gr de curcumine par jour  sans aucun danger ni effets indésirables

-1 - 4gr de suppléménts de curcumine  pour un nettoyage des intestins

-4 -8 gr par jour sauf pour les personnes sous traitement liquéfiant est appliqué pour les inflammations lourdes

Attention demandez toujours conseil à votre médecin avant d'entamer une quelconque supplémentation !

A Lire

  • "Le curcuma : Vertus et bienfaits" de Yves Réquéna et Véronique Lemaire chez Guy Trédaniel Editeur. Le curcuma, épice couleur safran, a fait ses preuves dans de nombreux domaines médicaux depuis plus de cinquante ans et on ne cesse d'en démontrer l'efficacité. Le curcuma possède de nombreuses vertus thérapeutiques. Anti-oxydant, anti-inflammatoire, bactéricide et fongicide, il agit également sur la digestion, le cholestérol, les maladies oculaires, l'arthrite, la maladie d'Alzheimer, les cancers et de nombreuses autres maladies de civilisation. Que le curcuma soit séché, réduit en poudre ou sous forme d'huile essentielle, ce livre vous apprendra à l'intégrer dans vos menus quotidiens afin de préserver votre capital santé.
  • "Curcuma en cuisine"de Garance Leureux et Emmanuel Renault chez La Plage Editeur . Le curcuma, qui contient d'efficaces antioxydants, trouve aujourd'hui naturellement sa place dans une cuisine santé, riche en végétaux, en produits bio et complets. Une cuisine privilégiant des ingrédients qui viendront «booster» nos défenses naturelles : graines de lin, gingembre, sirop d'agave, kéfir...Pour apprécier pleinement les qualités du curcuma, sa couleur chaleureuse ainsi que sa saveur poivrée et musquée à la fois, partez à la découverte de ses multiples utilisations en cuisine : des sauces aux tartinades, des veloutés aux galettes de céréales, des infusions aux sorbets, le curcuma a toute sa place.
  • "Le curcuma" de Annie Casamayou et Karen Chevallier chez Editions Anagramme. Au sommaire : Portrait : petite histoire du curcuma. Une épice santé : utilisation du curcuma dans la médecine traditionnelle et quelques recettes santé à faire soi même (composition, propriétés et indications). Le curcuma dans le commerce (Rhizome frais, Poudre de curcuma, Gélules…). Recettes originales et savoureuses : Crêpes au curcuma, Cake curcuma/chèvre/lardon/courgette, Chutneys aux pommes, Biscuits thé vert et curcuma. 
# Curcumine # Santé # Supplément alimentaire # Cuisine # Beauté