Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Á Arlon...Il n'y a pas que le Maitrank !

Á Arlon...Il n'y a pas que le Maitrank !

2014-12-13 18:42:34 – Cerise

Á Arlon...Il n'y a pas que le Maitrank ! Santé Arlon, carrefour entre l'Allemagne, le Luxembourg et la France, est un lieu de rencontre entre culture latine et germanique. Terre riche de patrimoine culturel, de folklore, de randonnée, de légendes et de cuisine du terroir, cette région du sud de la Belgique offre des richesses incontournables. Terre d'accueil, de voyage et de découvertes... de l'Ardenne à la Lorraine... partons à sa rencontre et à la rencontre de ses habitants, chaleureux et accueillants !

Le Pays d'Arlon c'est de la Nature...

Des randonnées

  • Parc Naturel de la Haute-Sûre et Forêt  

La Province du Luxembourg peu s'enorgueillir de posséder la plus grande forêt de Belgique avec ses 5483 hectares. Des ruisseaux aux eaux cristallines, tels la Rulles et l'Anlier où la loutre est en voie de réintroduction. Des sentiers à parcourir à pieds ou en vélo éléctriques ou pas, à la rencontre de nombreuses espèces d'oiseaux. Vous traverserez  le Parc Naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier dont la géologie, le climat, les pratiques agricoles ou sylvicoles ont façonné, au cours du temps, des milieux naturels riches d’une diversité étonnante d’habitats et d’espèces. 

L'Automne pointe son nez et avec lui, le Brâme du Cerf

C’est quand l’automne pointe le bout de son museau que la nervosité s’empare des cerfs. Dès que suffisamment de biches sont réceptives, les reproducteurs vont tenter de les regrouper pour les saillir. Le cerf étant polygame, les biches attirent la convoitise de plusieurs mâles. Les cerfs se jugent dans un premier temps en donnant de la voix. Cet instant privilégié est un moment fort de la vie dans la forêt ardennaise. Entendre le cri du roi de la forêt procure une rare émotion. 

L’idéal pour apprécier le brame est de se le faire expliquer et se faire accompagner ensuite sur le terrain. A défaut, il existe des zones connues pour accueillir les cerfs en rut.

A titre d’exemple, le CRIE du Fourneau Saint-Michel organise depuis de nombreuses années des balades encadrées afin de préserver la quiétude des animaux et obtenir une écoute de qualité. Avant de se rendre sur le terrain sont proposés un exposé avec photos et vidéos sur la vie du cerf avec des réponses à toute une série de questions : pourquoi le cerf est-il si populaire? Qu’est-ce que le brame ? Pourquoi les bois tombent-ils chaque année ? Quelle est la différence entre des bois et des cornes ? Le cerf reste-t-il toute l’année au même endroit ? … De nombreux hôteliers et restaurateurs invitent leurs clients à aller écouter bramer, le plus souvent en compagnie d’un guide nature ou un garde-chasse.

En Pratique :

Champibrâme : à Saint-Hubert. Balade à la découverte des champignons avec guide (Olivier Mathot), dégustation de la cueillette accompagnée d'un civet de marcassin, départ à l'écoute du brame en forêt, retour au Coin Gourmand pour la grosse soupe. Prix : 30€ par adulte/ enfant -12 ans gratuit.

CRIE d'Anlier : Comme chaque automne, le CRIE d’Anlier (Nature Attitude asbl), le Parc Naturel Haute Sûre Forêt d’Anlier et le Syndicat d’Initiative de Habay proposent des sorties en forêt pour écouter le brame du cerf dans le respect de la nature et de ses habitants. Dès 6 ans. Prix : Réservation obligatoire. Participation Adulte: 3€ - Enfant < de 12 ans: 2€.

7ème édition du Week-end des Paysages : découvrez les Paysages en musique. Des notes de musique qui résonnent, le cerf qui fait entendre son brame ou le savoir-faire du luthier, sans oublier les bruits de la nature qui vous promettent des expériences inoubliables. Durée de l'activité : 3h. Animation en français et payante (4€). Petit conseil : veillez à prévoir une tenue et des chaussures adaptées). Réservation nécessaire (nombre de participants limité à 40)

En forêt de Bellemeuse : cette promenade débute à 20h30 par la projection d'un film au chalet du ski à Samrée.Ensuite, une promenade guidée par un agent du DNF vous permettra d'écouter le brame du cerf. Enfin, retour au chalet du ski pour partager vos impressions et déguster une boisson chaude offerte. Prix : 6€ / personne. Réservation indispensable.

En forêt de Libin : dès 20h : accueil suivi d’une projection d’un film commenté sur le brame.Vers 21h : départ en forêt , en groupes de 20/25 personnes. Retour vers 23h30 pour le verre de l’amitié. À partir de 10 ans, PAF: 5 €/personne, gratuit pour les - de 16 ans ; vêtements en nylon interdits, pas d’animaux, pas besoin de bottes, inscription obligatoire.

  • SCHMUGGLERPAD - Le Sentier des fraudeurs

Martelange-Rambrouch : Le dernier poste frontière toujours occupé aujourd'hui. Exposition permanente et balade didactique en réalité augmentée. Les communes de Martelange et Rambrouch en partenariat avec le "Parc naturel et le cercle d'histoire de la Haute-Sûre", ont décidé de restaurer l'ancien poste de douane et de l'équiper d'une exposition permanente. Une mise en scène originale a été développée, avec pour personnages Jean (le douanier) et Félix (le contrebandier). Dans la prolongation de l'exposition, le sentier des fraudeurs à été aménagé et équipé de bornes interactives disposées le long d'un parcours champêtre d'environ 5 kilomètres (aller-retour) surplombant la vallée de la Sûre et d'anciennes ardoisières. Le sentier arrive à Grumelange, où est installée "Furtif", oeuvre monumentale commandée spécifiquement pour le projet.

Plus d'infos sur : www.fraudeur.eu

  • Le Circuit des Légendes

Découvrez 19 sites et Légendes du Parc naturel Haute-Sûre Luxembourgeois et Belge. "Le Luxembourg et la Belgique, pays frères et amis, se trouvent associés dans un projet transfrontalier, un concept de tourisme et de culture. "Sûre-Naturel Le Circuit des Légendes" c'est  allier le plaisir de la découverte et de la balade à celui de la culture. Le circuit vous enmène sur les lieux-dits, sur des sentiers et de vieux chemins, en des endroits mystérieux où souffle peut-être encore l'esprit des vieilles légendes de la vallée, telles que nos arrières grands-parents ont pu se les raconter à la veillée jusqu'à en avoir le frisson..."

Plus d'infos :  063/45.74.77 ou par mail à laurence@parcnaturel.be

Le Pays d'Arlon, c'est de la Culture

Quelques bonnes adresses :

Des Musées

  • Le Musée Archéologique du Luxembourg

La réunion de la Gaulle et de Rome donna naissance à la civilisation Gallo-Romaine. Et, la ville d'Arlon est située au croisement de deux chaussées romaines importantes: la Reims-Trèves et la Metz-Tongres. Durant l'Antiquité, Arlon appartenait à la cité des Trévires et portait le nom d'Orolaunum vicus. Avec plus de 425 bas-reliefs d'origine romaine, le musée c'est talillé une solide réputation internationale. Les différentes campagnes de fouilles menées à Arlon et sur le reste du territoire de la province de Luxembourg ont permis de dégager des vestiges qui témoignent d'une riche culture dont on découvre les différentes facettes au musée. 

La collection permanente est visible tout le temps, tandis que des collections temporaires sont organisées régulièrement.

Pour le moment, c'est "De la Pierre au Métal" jusqu'au 27/03/2016  qui présente une sélection d'objets datant des époques préhistorique et protohistorique découverts sur le territoire de la province de Luxembourg. Les objets proviennent de la collection du musée ainsi que de prêts de particuliers et de musées partenaires. L'exposition comporte également de nombreuses pièces de reconstitutions, prêtées par le Centre National de Recherche Archéologique du Grand-Duché de Luxembourg (CNRA), qui aident en particulier à appréhender les pièces préhistoriques. Les dessins de Benoît Clarys (pour la partie Préhistoire) également prêtés par le CNRA, et de Jean Depiesse (pour la partie Protohistoire) plongent dans l'ambiance. Des endroits sont spécialement aménagés pour les enfants, les invitant à tester leur compréhension du contenu de l'exposition. L'exposition est accompagnée d'un guide du petit visiteur, d'un dossier pédagogique et d'un catalogue.

En pratique : 13, rue des Martyrs - 6700 Arlon. 

Tel : +32 (0) 63/21.28.49
E-mail: musee.archeologique@province.luxembourg.be
Site web: www.province.luxembourg.be

  • Le Musée Gaspar

Le Musée Gaspar tient son nom d'une famille de notables arlonais, installée depuis la fin du 19ème siècle dans cette demeure construite en 1842. Les deux représentants principaux sont Jean-Marie Gaspar (1861-1931), sculpteur et Charles Gaspar (1871-1950), photographe, collectionneur et mécène. Ce dernier a légué sa maison ainsi que toutes ses collections à la Ville d'Arlon avec pour condition d'en faire un musée, consacré à l'oeuvre de son frère sculpteur et mettant à l'honneur l'histoire et le patrimoine d'Arlon. Le sculpteur Jean-Marie Gaspart mourut en 1931, mais c'est seulement en 1936, que la ville d'Arlon tint à lui rendre hommage en ornant la Place Astrid de l'une de ses oeuvres. Cette sculpture montre un cerf brâmant et s'intitule "L'Appel de la Forêt". Sculpteur, prèsque essentiellement animalier, il  réalisa pourtant, en 1920, pour sa ville d'Arlon, un monument aux combattants pour la patrie et un soldat de la Première Guerre mondiale, dénommé Jass qui fait, aujourd'hui, face à la Maison Communale de la ville. Une exposition permanente est visible toute l'année, tandis que des expositions temporaires ont lieux régulièrement. 

Avoir jusqu'au 27/09/15: "Lucien Bidaine" (1908 - 1996) Peintre arlonnais, chantre de la nature. Lucien Bidaine a marqué la vie artistique arlonaise par son activité au sein de l'Académie des Beaux-Arts du chef-lieu, où il enseigna de 1945 jusqu'à sa retraite, à sa retraite en 1976. À ce titre, il eut comme élèves, de nombreux peintres luxembourgeois, puisqu'il enseignait le dessin et la peinture. L'exposition présente essentiellement sa vision des paysages et des scènes de genre de la région d'Arlon et des deux Luxembourg. Sa parfaite maîtrise des couleurs l'ont amené à reproduire parfaitement l'atmosphère des campagnes luxembourgeoises, la force des éléments naturels, la rudesse du climat et des habitants. L'exposition du Musée Gaspar est la première consacrée à l'artiste à être accompagnée d'une publication reprenant sa biographie, une approche stylistique, ainsi qu'un catalogue illustré des œuvres exposées. 

En pratique : 16, rue des Martyrs - 6700 Arlon

Tel : +32 (0) 63/600.654

E-mail : musee.gaspar@skynet.be

Site web : http://ial.be

Tarif seniors : 3€

Le Pays d'Arlon c'est de la gastronomie

  • Brasserie Achouffe, la divine de la Vallée des Fées

Pierre Gobron et Christian Bauweraerts, deux lutins beaux-frères, à l'origine de la "Chouffe Story", et de la brasserie qui vit le jour fin des années 70. Le premier brassin de "La Chouffe" (49 litres) est produit le 27 août 1982. Il s'agit d'une bière blonde non filtrée, agréablement fruitée, légèrement houblonnée et épicée à la coriandre dont l'étiquette s'orne fièrement du Nain d'Achouffe de la vallée ardennaise. Suivront, un peu plus tard,  la "Mc Chouffe", bière brune surnommée le "Scotch des Ardennes", également non filtrée et refermentée en bouteilles et en fûts; la "Chouffe Bok 6666" quant à elle, a été créée spécialement pour les voisins hollandais, elle est saisonnière et arrive sur le marché hollandais fin septembre. Comme toute bière de type "Bok" elle se distingue par une robe cuivrée, un nez frais et fruité, une rondeur agréable qui se termine par une petite pointe d'amertume. De nos jours, plus de 40 pays de par le monde sont approvisionnés en bière d’Achouffe. Des récompenses internationales très convoitées sont aussi venues, année après année, couronner leur saveur unique.

Si vous passez par là, n'hésitez pas à effectuer la visite guidée de l'Atelier des Lutins  où vous découvrirez l'histoire de la brasserie. Cet espace entièrement rénové, qui abritait jadis la Taverne, vous retracera la singulière histoire de LA CHOUFFE. Vous pourrez aussi vous initier ou approfondir vos connaissances sur la bière et le processus de brassage. Continuez la visite en passant à l'Auberge des Lutins où des dégustations vous seront proposées. Tarif : 9€/personne. N'oubliez pas de réserver :  visitebrasserie@achouffe.be ou au 0032(0)61 23 04 44.

Plus d'infos : Brasserie d'Achouffe - Achouffe n°32 - 6666 Wibrin - Achouffe. Tél: +32 61 28 81 47. Site web : www.achouffe.be

  • Un hamburger au Dean

On n'y vient pas pour le décor plutôt passe-partout de café sans relief. En revanche, les hamburgers sont redoutables directement inspiré de l’ambiance new-yorkaise. Ce restaurant emmène les clients pour un voyage au-delà de l’Atlantique. Du Los Angeles (pain garni de salade, fromage, tomates, jambon et steak) au Mississipi (steak, frites et sauce piquante), la viande est mise à l’honneur. Il est même possible pour chaque hamburger de le commander en version simple, double (deux steaks hachés) ou triple (trois steaks hachés). Bien connu des habitants, il est un incontournable dans le genre !

Le Dean 22, rue du Marché-au-Beurre, à 6700 Arlon. Tél. : 063 22 30 51. 

  • Brasserie "Faubourg 101"

Une brasserie de charme et vivante, logée dans d'anciennes écuries où l'on marchandait poulains et juments. Celui qui a ouvert cette brasserie s'est réapproprié un lieu et l'expose à tous, alors que jusqu'ici, une lourde porte le cadenassait. Au travers des pierres, on touche le lieu et son héritage, savoir un peu ce qu'il était pour le faire redevenir. Ces murs ont, entre autres, accueilli les écuries d'Alexandre Lévy, l'un des principaux marchands de chevaux d'Arlon. Imaginez un seul instant que vous vous trouvez devant l'ancien marché aux chevaux. Ces grosses bêtes tranquilles se tenaient là, attachées aux anneaux d'imposantes bornes en pierre, à l'emplacement précis où est aujourd'hui stationnée votre voiture. Imaginez qu'il n'y a pas si longtemps on marchandait ici poulains et juments, qu'on se tapait dans la main pour conclure le marché. Le décor qui s'étage sur plusieurs niveaux imbrique vieilles pierres, imposante charpente et sièges dont le cuir évoque la noblesse d'une selle à l'anglaise. L'amateur de produits régionaux trouve son bonheur en commandant un onglet à la Rulles, du nom de cette excellente bière produite du côté d'Habay. A ne pas manquer !

Faubourg 101 : 101, rue des Faubourgs, à 6700 Arlon. Tél. : 063 60 28 33. www.faubourg101.be 

  • Epicerie bio "La Fée Verte"

Lieu d'atmosphère, de convivialité et de rencontre, cette épicerie hors du commun  est le projet de vie d'Astrid et Régis qui accueillent leurs clients au sein même de leur habitation. Le mobilier d'époque (dont une partie date de l'ancienne épicerie du village), le bar à dégustation, les anciennes plaques émaillées et les différents objets de décoration  font inévitablement penser à un musée vivant de l'épicerie villageoise. La Fée verte permet de s'approvisionner en très beaux produits du terroir finement sélectionnés, en produits issus de l'agriculture biologique mais aussi équitables, en en vins naturels, en fruits et légumes de saison. Et encore des Spécialités artisanales, Bio, Italiennes ou Anglo saxonnes. Ici, on vient pour faire ses courses mais pas seulement, on s'attable autour d'un ballon de rouge, pour refaire le monde et tout ça dans un lieu magique au coeur du Parc naturel de la forêt d'Anlier.Faire ses courses devient un voyage. Quand on rentre à la maison, c'est aussi une escapade, du goût retrouvé d'un jus de sureau à un riz italien pas comme les autres, en passant par une bière britannique ou un vin biodynamique...

La Fée Verte, 30, rue de la Comtesse Adèle, à 6721 Anlier. Tél. : 063 22 97 36. www.epicerielafeeverte.net

  • Maitrank

Voir l'article sur le Maitrank : "Un apéritif Arlonais : le Maitrank"                                              

Le Pays d'Arlon pour se reposer

  • Hostellerie du Peiffeschof

l’Hostellerie du Peiffeschof est un écrin de confort au cœur d’une campagne verdoyante. Véritable hôtel de charme de la Province du Luxembourg, il est recherché par les personnes en quête de calme et de repos. Le jardin et la terrasse de l’hôtel seront des endroits privilégiés pour s’adonner à une promenade ou à la lecture. Pour les balades, la vallée de la Sémois, qui prend sa source à Arlon, est un environnement idéal, tout comme la vaste forêt d’Anlier. Le Zinc est la brasserie de votre hôtel de charme en Belgique. La salle, colorée et chaleureuse, accueille une exposition permanente d’artistes. La carte est composée de plats inspirés d’une cuisine gastronomique traditionnelle, mais revisités au goût du jour. Paule et Thierry Neyens. Chemin du Peiffeschot,111 - 6700 Arlon. Tél : +32 (0)63 41 00 50. 

  • Le "Doggy Palace", un hôtel de luxe 5* pour chiens et chats

Que ne ferait-on pas pour nos animaux de compagnie ? Cet hôtel de grand luxe d'Arlon propose 52 chambres, dont une suite de 60m2! Equipé d'une piscine pour la balnéothérapie, d'un jacuzzi animalier, menu à la carte, dressage, salle de remise en forme et de deux aires de jeux intérieures, les quadupèdes foulent du vrai parquet. Les prix affichés sont de 150€/jour pour la suite, 50€ pour la chambre Grand Luxe et 20€ pour la chambre Luxe selon la taille de l'animal. SPRL DOGGY PALACE 400 Route du Luxembourg 6700 ARLON - Portable : 0496 25 25 25 Web : www.hotel-doggy-palace.com

  • Gîte à la ferme " La Civanne" situé dans une ferme d'élevage de vaches Highlands 

Gîte situé au coeur de la Gaume, dans un cadre champêtre, à environ 30 km d'Arlon "La Civanne" s’étale sur 20 hectares dans un écrin de verdure, au milieu des pommiers,  sur la route Rossignol-Orsinfaing. C’est un endroit, à l’abri de toute nuisance, calme et paisible, tenu par un couple passionné de bonnes choses. Ancien moulin, il fonctionnait déjà au XVII ème. Point de départ pour de nombreuses ballades gaumaises dans la grande forêt d'Anlier (à pied ou à vélo, La Civanne met à votre disposition des cartes de promenades (qui sont également en vente au Gîte.)Outre le gîte, on y trouve un magasin de produits de la ferme : des jus de pommes bio, de la viande de boeufs écossais des Highlands, les fameux saucissons de Highlands et surtout une large gamme de produits en direct d'une vingtaine de producteurs régionnaux et artisanaux, en produits bio et traditionnels tels que fromages de la région, oeufs issus d'un élevage biologique, fruits et légumes bio, salaisons régionales, bières artisanales régionales, chocolats artisanaux, confitures de petits fruits et produits saisonniers... Les amateurs de pêches pourront taquiner la truite et le brochet de la Civanne (pêche privée). Si vous le souhaitez, vous pourrez nourrir le bétail avec les propriétaires. 

La Civanne : 284 La Civanne - B-6730 Rossignol - T+32 0496 54 16 57 - Mail : contact@lacivanne.be , Web : www.lacivanne.be

Torgny : la beauté provençale en Gaume

Le village le plus méridionnal de notre pays est souvent comparé à un coin de Provence. On y voit la vigne poussé sur les collines environnantes, et la faune et la flore y est méditérranéenne. Les maisons de ce petit joyau, ont un âge respectable, elles ont toutes été construites entre 1742 et 1882! Au dessus des portes ont trouve des linteaux de bois ou de pierre sur lesquels sont gravés les dates. Les tuiles appelées tuiles canal, ou romaines, sont typiques à Torgny.Ce petit village plein de douceur, bucolique, aux paysages de cartes postales a été reconnu en 1996, parmi les plus beaux villages de Wallonie. 

A découvrir :

  • Torgny, la Réserve Naturelle Raymond Mayné: du nom du passionné qui découvrit la première cigale, la réserve “Raymond Mayné” fut la première réserve naturelle de Belgique. Née en 1943 d’une ancienne carrière communale d’où les habitants du village tiraient leurs pierres de construction, la réserve de 6 ha. est actuellement gérée par l’association “Ardenne et Gaume”. Ce morceau de belle nature est le seul de ce type en Lorraine belge. Entrez-y donc sur la pointe des pieds…sans quitter les sentiers autorisés.

  • La chapelle de l’ermitage de Torgny : Le culte de ND de Luxembourg à Torgny remonte sans doute au lendemain de la Grande Peste de 1636, où les 2/3 du village périssent. Chapelle et ermitage sont attestés dès 1730. Un pieux laïc, Dominique Schmit, répare et agrandit l’ancienne chapelle vers 1840, érige également deux curieuses constructions en spirale, surnommées “ les escargots ”. De part et d’autre de l’entrée de la chapelle, 2 percements ellipsoïdes permettaient jadis aux lépreux et aux scrofuleux d’assister aux offices. Au-dessus de l’entrée, le cartouche de 1840 marque les aménagements de Dominique Schmit. A l’intérieur de la chapelle, les statues des saints invoqués au village représentent un panel des croyances de jadis. La chapelle, l’ermitage et les alentours sont classés comme site depuis le 3 janvier 1985.

  • Les Escargots : Ces deux curieuses constructions qui se trouvaient de part et d’autre de la route et dont il ne subsiste que celle-ci ont leur histoire liée à celle de Dominique Schmit. Celui-ci vient s’installer à l’ermitage en 1835 pour expier la mort de son frère dont il se sent responsable. Il restaure et agrandit la chapelle, construit un logement sous le clocher, crée des jardins en terrasse, plante des arbres et bâtit deux oratoires en spirale surnommés “ les escargots ”. Il meurt en 1875. La construction de droite disparaît en 1876, démantelée pour la construction du pont sur la Chiers vers Velosnes. La seconde sert à procurer du travail aux chômeurs lors de la deuxième guerre mondiale. L’oratoire de gauche est reconstruit en 1934 mais sans tenir compte du plan originel.

  • Lavoir de la Kleine Chiers : Nous y trouvons la source du ruisseau “ le Cavé ”, qui donne son nom à la rue Cavé. Nous nous situons ici à la rencontre du sous-sol calcaire, laissant s’infiltrer l’eau et de la couche imperméable d’argile, qui oblige l’eau à ressurgir à ce niveau.
    Les maisons situées au-dessus de ce niveau et particulièrement le quartier de l’ermitage, sont obligés d’avoir soit un puits, soit une citerne d’eau potable. Une maison du quartier haut possède un puits profond de plusieurs dizaines de mètres. Ce quartier n’aura la distribution d’eau qu’à partir de 1970.

  • Les vignes de Torgny : le viticulteur Michel Crucifix est né et a grandi en Gaume, il sait donc que ce sol produit depuis toujours du bon vin. Trois domaines à visiter : le 'Clos du Poirier du Loup', 'Clos de Fouchères' et le 'Clos de l'Espinette' (Mr Francis De Laet). Possibilité de visite guidée de la cave communale du 'Poirier du Loup' pour groupes de minimum 20 personnes: explications sur le pressage, les méthodes de vinification, suivie de 4 dégustations de différents cépages (2 vins blancs, 1 pinot noir, 1 méthode traditionnelle). Infos et réservations : Ecoculture, tél. 32 (0)63/22 05 38. www.domaineviticolepoirierduloup.be

  • Gîte rural “Clos de la Fouchère”: Le thème du gîte est le vin belge. Un bar à vin présente plusieurs vins belges, entre autres celui du Clos de la Fouchère, appartenant au propriétaire, mais aussi les vins du Poirier du Loup issu de la coopérative viticole de Torgny. Il est possible d’organiser une visite des vignobles de Torgny avec le propriétaire du gîte. Tarif : Entre 20 et 30 € par jour et par personne – Tarif spécial pour groupes ou pour longue durée de séjour. Plus d'info :www.gitestorgny.be

 

Plus d'infos pratiques sur www.torgny.be Syndicat d'Initiative Le Méridional 6, Place Albert Paul - Torgny

 

# Musée Gaspar # Brasserie Achouffe # Musée Archéologique du Luxembourg # Circuit des légendes # Le Sentier des fraudeurs