Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Faire du bénévolat, c'est bon pour nous!

Faire du bénévolat, c'est bon pour nous!

2019-12-12 14:01:54 – Cerise

Faire du bénévolat, c'est bon pour nous! Bien-être Le 5 décembre, c'était le Journée Internationale des volontaires. Faire du bénévolat c'est une façon de se faire du bien en aidant les autres. A la pension on a plus de temps, on s'occupe des petits-enfants, on fait des activités ou pas, et si on donnait un peu de ce temps libre... Est-ce fait pour vous? Tout le monde peut-il être bénévole? Quelles-en sont les applications ? Quels types de volontariat vous conviendrait ? ... On répond à vos questions et on vous fait des propositions !

Vous voulez faire quoi ?

Un grand nombre de bénévolats existent et dans des domaines très variés :

Volontariat ou bénévolat ?

Dans l’usage courant, ces deux termes sont généralement des synonymes qui servent à désigner tout travail non rémunéré. On parlera néanmoins de “volontariat” lorsqu’il est spécifiquement question d’activités visées par la loi de 2005 relative aux droits des volontaires. Selon la loi, le volontariat consiste en une activité qui ne fait l’objet d’aucune rétribution, obligation ou recherche d’un profit personnel. Elle s’exerce en dehors du cadre familial et à travers une organisation. L’Organisation Internationale du Travail (OIT) applique par contre une définition plus large, qui inclut également le bénévolat informel réalisé en dehors d’une organisation.

Souce: Fondation Roi Baudoin, étude "Le volontariat en Belgique"2015.

  • Travailler avec des bébés, des enfants, des jeunes 
  • Aider dans le cadre des soins à la personne
  • Aider des personnes handicapées, les accompagner en voyage, en excursion, faire de la lecture en maison de retraite...
  • Faire du travail administratif dans une asbl
  • Encadrer des activités sportives
  • Travailler dans un club sportif local
  • ...

Le bénévolat est-il fait pour vous?

Tout le monde peut faire du bénévolat, et comme il s'effectue sur votre temps libre, c'est vous qui choisissez où et quand cela vous convient. Pas question,ici, d'en faire un job à temps plein, mais bien d'en retirer une satisfaction et un bien-être intérieur. Tout le monde n'a pas envie de "perdre" son temps en faisant une activité qui ne lui plaît pas plus que ça et ne lui apporte rien! C'est votre choix et juste le vôtre.

Le bénévolat en quelques chiffres?

  • On peut estimer qu'en Belgique, plus de 1.800.000 personnes font du bénévolat au sens large, dans les organisations et/ou au bénéfice direct des tiers. 
  • Parmis ces bénévoles, près de 1.166.000 personnes, soit 12,5% de la population belge de plus de 15 ans, effectuent des prestations gratuites au sein d'organisations et peuvent donc être qualifiées de volontaires au sens de la loi belge.
  • Le total des prestations gratuites en Belgique s'élève à 221,2 millions d'heures par an.  Le tavail gratuit équivaut ainsi à 4,1% du travail rémunéré. À titre de comparaison, c'est nettement plus que le volume de travail salarié dans le secteur financier (176,3 millions). Cela équivaut à près de 130.000 emplois équivalents à temps plein!
  • Plus de la moitié des volontaires n'ont qu'une seule activité bénévole et près de 80% d'entre eux sont actifs dans une seule organisation.
  • Au niveau des domaines d'activités, il y a 4 secteurs dominants: le sport, la culture, les services sociaux et l'éducation.

Pour toutes vos questions à propos du bénévolat envoyer un mail aux Mutualités Socialiste du Brabant : benevolat@fmsb.be 


Le volontariat à Bruxelles

Dans l’ensemble, les écarts régionaux entre la Wallonie et la Flandre sont assez peu marqués, mais le volontariat présente un profil un peu particulier à Bruxelles. La capitale se distingue entre autres par un taux de bénévolat global plus faible. Mais les disparités en fonction du niveau de formation y sont encore plus fortes: à eux seuls, les titulaires d’un diplôme universitaire prestent plus de 40% des activités bénévoles. La part des soins de santé dispensés bénévolement est aussi trois fois supérieure à la moyenne nationale, ce qui s’explique à la fois par la proportion importante de diplômés universitaires à Bruxelles et par des besoins plus importants en matière de santé.

Source: Fondation Roi Baudoin, étude "Le volontariat en Belgique"2015.
  • Contrairement à une autre idée souvent entendue, les seniors ne sont donc pas proportionnellement plus nombreux à s’engager comme volontaires: l’analyse montre que les plus de 60 ans ne sont pas surreprésentés dans le secteur du volontariat au regard de leur poids dans la population belge. C’est encore plus vrai en Flandre, où leur taux de bénévolat est nettement inférieur à celui des quadragénaires et des quinquagénaires. La moyenne des plus de 60 ans est influencée négativement par le déclin de l’engagement volontaire au-delà de 75 ans, mais même sans cet élément, elle n’est pas supérieure aux tranches d’âge plus jeunes.
  • En raison du vieillissement de la population, les seniors constituent malgré tout, en chiffres absolus, le groupe de bénévoles le plus nombreux, ce qui peut expliquer l'impression de sur-représentation: environ 1 volontaire sur 4 à plus de 60 ans en Belgique.

Des infos fiables sur les bonnes causes

  • Le site www.bonnescauses.be , est un site de la Fondation Roi Baudoin  qui propose une base de données de 6.000 associations et fondations en Belgique, mises à jour quotidiennement. Vous cherchez une association pour faire du bénévolat, parcourez cette base de données pour trouver toutes les informations nécessaires pour faire votre choix. Fondation Roi Baudoin -Rue Brederode 21- 1000 Bruxelles.
  • Sur le site de la Plateforme Francophone du Volontariat  qui a pour mission d'informer, d'accompagner et d'outiller pour un volontariat de qualité. Le réseau VolontariatAS (le reseau bruxellois du volontariat dans l'action sociale) pour les organisations et citoyens, vise à lever les freins au volontariat et à améliorer la qualité  de celui-ci. Rejoingnez le réseau et tenez-vous informer de ses activités en vous inscrivant sur  leur liste de diffusion.
  • Sur la site de l'UDA (Université des Aînés) qui fait régulièrement appel à des volontaires pour divers projets et asbl. UDA associée à UCL
  • Amnesty International : n'est plus à faire connaître, allez sur leur site bourré d'infos utiles. 

Quelques associations que nous aimons bien...

  • L'association "Peluche" à Bruxelles & à Namur : "Votre temps pour un enfant", organise avec ses volontaires des activités de loisirs et du soutient scolaire pour des enfants et adolescents issus de maisons d'acceuil de la Région de Bruxelles-Capitale et de Namur. Peluche.org
  • AbracadaBus - Mamies & Papys conteurs: ou l'intergénérationnel au service des tout-petits. L'association a pour objet de développer la solidarité entre les générations et plus particulièrement de faire sortir de l'isolement les personnes âgées en sollicitant leur participation active à la vie sociale.AbracadaBus.net
  • Bras Dessus Bras Dessous : ou bien vieillir ensemble! L’association a pour but de lutter contre l’isolement de personnes vivant dans une situation de solitude. Concrètement, il met en relation des voisins volontaires (dits « voisineurs ») qui consacrent du temps à des aînés isolés (dits « voisinés), en fonction des disponibilités et des besoins de chacun. brasdessusbrasdessous.be
  • Compagnons Dépanneurs-C.Dienst : un logement décent pour tous. En 2019, les Compagnons Dépanneurs poursuivent leurs actions auprès des personnes très démunies : travaux de peinture/tapissage, dépannages en plomberie/électricité/menuiserie, transports, fourniture de meubles de première nécessité... Ils ont toujours besoin de bricoleurs bénévoles. Compagnons Dépanneurs.be
  • L'UDA (Université des Aînés) fait appel aux volontaires dans le cadre de différentes asbl et notamment à l'asbl Bambins Fûtés créée en 2000 et qui dispose d’une expérience probante d’encadrement et d’animation de groupes d’enfants de maternelles et primaires dans des contextes aussi variés que des ateliers, des journées pédagogiques, journées découvertes, classes de dépaysement.  Elle propose ses services tout au long de l’année scolaire. Bambinsfutes.be
  • Grands-parents pour le climat - Une terre à vivre pour nos petits-enfants : des grands-parents engagés pour un futur éclairé sur le climat. gpclimat.be

Le bénévolat, bon pour la santé !

Une étude de l'UCLouvain réalisée sur 7000 participants, établit un lien scientifique entre le fait de donner sont temps à une association ou un club sportif et l'état de santé générale et la consommation de médicaments.

Le Dr Bernard Rimé, de la faculté de psychologie et de science de l'éducation, est celui qui a conduit l'étude dont le résultat montre qu'il existe bien "un impact positif sur le bien-être: confiance en soi, estime de soi, soutient social, empathie, épanouissement, intégration dans la société, sens de l'existence".

Premier bénéfice et non des moindre, le bénévolat joue sur le moral: "il permet de rompre l'isolement social et de se mettre en accord avec ses convictions. La personne se sent valorisée. Elle peut aussi compter sur le soutien du réseau auquel elle appartient. Cela participe au sentiment d'être en bonne santé".

L'étude montre aussi que chez les bénévoles actifs, la consommation de médicaments agissant sur le système nerveux : antiépileptiques, antidépresseurs, antipsychotiques et aures somnifères diminue de moitié. 

Et l'étude conclure: "le volontariat n'est pas seulemnt une source d'enrichissement pour la vie en société, il l'est aussi pour la santé et le bien-être de ceux qui s'y engagent".

À Lire et à offrir :

- "Les Droits Humains dans ma Commune - Et si la liberté et l'égalité se construisaient dans la cité ? "de Anne-Marie Impe & Jean-Paul Marthoz aux éd. Grip Boutique Amnesty International. 12€

- "Perles d'Acceuil : Quand la solidarité s'organise" de collectif aux éd. Mardaga, 14 mars 2019 - 168 p., 14,90€. En septembre 2015 s’est créée la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés en réaction aux politiques belges peu enclines à trouver des solutions durables et humaines à la crise migratoire que traverse le pays ces dernières années. Depuis sa création, des milliers de personnes se sont relayées au quotidien pour apporter leur soutien auprès des réfugiés, sous la forme d’un repas, d’un hébergement, d’un soutien psychologique ou logistique, jusqu’à être inquiétée par la justice pour certaines d’entre elles. Conscientes qu’un tel élan de solidarité raconte beaucoup sur le fonctionnement actuel de nos démocraties et témoigne d’une certaine façon du fossé qui semble se creuser entre les politiques et les citoyens sur des questions essentielles de société, les éditions Mardaga ont choisi de participer au débat en éditant ce recueil de Perles, à savoir une sélection des meilleurs témoignages partagés sur Facebook (40 000 followers) par les bénévoles du mouvement – accueillants ou chauffeurs – sur leur expérience d’accueil. Les textes, souvent touchants, parfois drôles, toujours sincères, sont entrecoupés des billets d’humeur de Mehdi Kassou, Adriana Costa Santos, Edgar Szoc, Xavier Deutsch, Cédric Herrou, Alexis Deswaef, Guillaume de Stexhe, Irène Kaufer, Françoise Gemenne et Philippe Hensmans, et portés par l’excellent travail de l’illustratrice Élise Neirinck. L’entièreté des droits d’auteur de ce livre sera versée à la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés / BXLRefugees.

- "Guide pratique du bénévolat" de Bénédicte Halba aux éd. Larousse - 4,96€

# Seniors # Bénévolat # Volontariat # temps libre # activités