Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Donnez un sens à votre retraite

Donnez un sens à votre retraite

2015-09-29 14:10:20 – Cerise

Donnez un sens à votre retraite Bien-être Proche de la retraite, en préretraite, ou déjà dedans, s'y préparer est primordial. Car elle est synomyme de changement, de cap, de tournant qu'il faut aborder le mieux possible. Et si certains d'entre nous sont distabilisés, ou au contraire euphoriques, tout ces sentiments nouveaux peuvent nous envahir. La retraite doit être un nouveau projet de vie, c'est peut-être aussi l'occasion de réaliser certains de nos rêves. Mais pour bien l'appréhender, des organismes d'accompagnement existent. Ils sont là pour nous guider, nous accompagner et pour faire le tri dans tout ce que nous envisageons de réaliser pendant celle-ci. Laissons-nous guider, acceptons de se faire aider et cette nouvelle tranche de vie sera belle !

Journée Internationale des Seniors le 1er octobre 2015

La retraite en Belgique

  • Selon une enquête Énéo (1) d'octobre 2014, "le passage à la retraite constitue un événement de vie généralement considéré comme très important par les personnes qui y sont confrontées. Selon les études, 20 à 30 % des personnes vivent le passage à la retraite comme un choc ou comme une crise. Pour certaines d’entre elles, elle est associée au bien-être, tandis que d’autres semblent en souffrir. Quoi qu’il en soit, le passage à la retraite laisse rarement indifférent, et charrie son lot de craintes, d’espoirs et de défis."

20% des belges vivent mal leur 1ère année de retraite

89,4 % des répondants n’ont suivi aucune préparation formelle à la retraite

7,5 % des retraités exercent une activité rémunérée, mais seulement 1/3 de ceux-ci le fait avant tout pour des raisons financières

Les retraités ont beaucoup de choses à apprendre aux futurs retraités. Parmi les conseils qu’ils souhaitent le plus leur transmettre, on retrouve les suivants : rester actif en pratiquant diverses activités physiques, intellectuelles et sociales (bénévolat et formation, notamment); garder des contacts sociaux ; préparer sa retraite (notamment au niveau financier); garder sa liberté; veiller à son couple; et, surtout, profiter!

  • Selon une enquête de la Fondation Roi Baudoin (2)1 Belge sur 3 âgé de 40 à 75 ans discute de sa vie après la retraite; 6 Belges sur 10 âgés de 40 à 75 ans ont des tabous par rapport à la vie après la retraite; quel que soit l’âge, le sexe, la région ou la classe sociale, pour 9 Belges sur 10, bien préparer sa vie après la retraite signifie : 1. S’assurer des revenus suffisants (94%) 2. Préserver sa santé (90%) 3. Avoir des activités de loisir (90%); 38% des Belges âgés de 40 à 75 ans préparent leur vie après la retraite.

​Que faire pour se préparer 

Participer à des séminaires de réflexion : 

De nombreuses formations sont proposées aux futurs retraités qui désirent s'y préparer le mieux possible. 

  • Cap Retraite : le département seniors des Mutualités Socialistes organisent des séminaires qui ont pour objectifs de vous aider à poser vos propres choix d'avenir, de vous encourager à transmettre vos savoirs et savoir-faire, de vous éviter de succomber à une logique marchande de la retraite, d'entamer une réflexion, de vous donner accès à une formation sur les enjeux liés à la retraite... Plus d'infos sur  02/515.02.73 ou espace.seniors@mutsoc.be. Site web : www.espace-seniors.be

Cycle d'ateliers Enéo : "Une vie après le travail"

Les cycles d’ateliers Une vie après le travail sont organisés en Wallonie et à Bruxelles et déclinés de façon différente selon les régions. Les ateliers de préparation à la retraite abordent la santé, les ressources et les finances, la vie affective, sexuelle et familiale et la mise en mouvement de ses projets. Animés par des binômes constitués d’un permanent et d’un volontaire, ces ateliers se veulent être un lieu de confiance et de partage où les sujets abordés laissent beaucoup de place aux participants, qui en deviennent co-constructeurs.

Pour en savoir plus :

Brabant wallon: Mirella Zerbato (service pension MC) ou Denis Lefèvre (Énéo) 067/89.36.90, eneo.brabantwallon@mc.be

Bruxelles : Laurence Puyaubert (Énéo) 02/501.58.13 (de 9h à 12h), eneo.bruxelles@mc.be www.mc.be/pension-bxl

Hainaut oriental: Caroline Elias (Énéo) 071/54.84.05, eneo.centre@mc.be

Hainaut Picardie: Coralie Ingelbert (Énéo) 069/25.62.62, eneo.tournai@mc.be

Liège: Marie-Claude Wilmotte (Énéo) 04/221.74.46, eneo.liege@mc.be

Luxembourg: Françoise Lobet ou Corinne Legros (Énéo), 063/21.18.50, eneo.luxembourg@mc.be

Namur : Gérard Bernard (Énéo) 081/24.48.13, eneo.namur@mc.be • Verviers : Aurore Baguette (Énéo) 087/30.51.29, eneo.verviers@mc.be

Coordination générale du projet et modules à destination des institutions/entreprises : Anne Lepère (Énéo), 02/246.46.75, anne.lepere@mc.be

Au programme : 8 ateliers de 3h, modulables en fonction des demandes et du public concerné :

Atelier 1 : Aspects médicaux : les différents aspects de santé physique et psychique (alimentation, activité physique, maladies chroniques, médicaments…).

Atelier 2 : Aspects sociologiques du passage à la retraite et du vieillissement : réflexion sur les stéréotypes liés à la retraite et au vieillissement.

Atelier 3 : Aspects financiers de la retraite : informations claires et précises sur notre système de pension.

Atelier 4 : Aspects juridiques et notariaux : informations sur la transmission du patrimoine, le viager, l’organisation de la succession…

Atelier 5 : Aspects psychologiques liés à la retraite : aborde les changements dans les relations, la vie affective, la communication…

Atelier 6 : Transmission des savoirs et des compétences : aborde les savoirs et savoir-faire, développe des outils de transmissions…

Atelier 7 : Participation sociale : informations sur le temps libéré et les différentes manières de rester actif socialement ; initiation à de nouvelles activités.

Atelier 8 : Lieux de vie et les aidants proches : présentation des différents lieux de vie et informations sur les aidants proches.

  • Université des Aînés : les formations sont encadrées par des professionnels aux profils très divers : psychologues, professionnels de la santé et du sport, experts en économie,…Il s’agit pour les participants de travailler sur des domaines aussi divers que l’estime de soi, son identité sociale, la gestion du temps, la relation avec son conjoint, la gestion de son patrimoine, les subtilités du système des pensions, la diététique, l’activité sportive ou encore la santé. Plus d'infos sur www.universitedesaines.be

  • Énéo : voir encadré

  • Sequoia ways: le 'Réseau Sequoia', qui s’adresse aux jeunes seniors +50 retraités ou non. Il a comme mission de répondre à ces deux pertes. A la perte identitaire, il permet à ses membres de valoriser leurs compétences, d’en faire profiter les autres membres et récolter des signes de reconnaissance, élément important de la (re)construction identitaire. En réponse à l’effritement des relations sociales, le Réseau Sequoia permettra à ses adhérents de rencontrer des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt.

Comment ça fonctionne ? 

Sequoia ways propose aux +50 une approche articulée sur trois étapes :

  1. Bien vivre sa fin de carrière : des modules d'accompagnement sont proposés aux organismes et aux entreprises qui veulent aider les +50 au travail afin de leur faire prendre confiance en eux et de (re)découvrir leur potentiel.
  2. Bien se préparer à la retraite : se programme s'adresse aux personnes à 2 ans de leur fin de carrière ou récemment retraitées. Il a pour objet de les accompagner à développer un projet pour leur retraite et à les informer sur les thématiques importantes : vie sociale, santé, finances...
  3. Donner du sens à sa retraite : fin de l'année 2015, le Réseau Sequoia sera lancé en Wallonie et à Bruxelles. Il s'adresse aussi bien aux jeunes seniors encore au travail qu'aux retraités. Il remplira 3 missions auprès de ses membres : - répondre à l'effritement du réseau social, - valoriser les compétences de ses membres en leur proposant d'être actifs dans la gestion du réseau, - maintenir le contact entre les jeunes retraités et les seniors encore au travail.

Le Réseau Sequoia fonctionnera comme une plateforme à laquelle sont connectés les membres ainsi que des partenaires du réseau. En connectant ses membres, le Réseau Sequoia permettra par exemple de mettre en relation des demandes et des offres de service.

Contactez-nous si vous souhaitez prendre part à l’animation et à la création du réseau : Fondateur: Pierre Degand. Email :  pierre.degand@sequoiaways.beTél. : +32 497 59 13 26. Site web : www.sequoiaways.be

Aller à l'université :

Plusieurs universités dites du "Temps disponible" ou du 3ème âge abordent la préparation à la retraite de façon systématique.

Lire notre article sur seniorsmag : "L'Unif, c'est aussi pour les seniors"

Devenir volontaire :

Des volontaires 'Aînérgiques'

Le volontariat senior représente le socle de l’ASBL ÉnéoSport, une association par et pour les aînés. Ce sont des volontaires - quasiment tous retraités - qui font tourner les clubs, mettent en place une foule de projets et encadrent pour la plupart les activités sportives proposées.

ÉnéoSport, ce sont plus de 550 clubs gérés chacun par un comité de volontaires et plus de 600 activités sportives encadrées et gérées le plus souvent par un ou plusieurs volontaires. L'association comptabilise pas moins de 2000 volontaires répartis sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, donnant de leur temps et de leur énergie pour faire vivre leur association et la positionner comme un acteur de prévention dans le domaine de la santé.

Du 5 au 19 octobre 2015, ils vont tout particulièrement se mobiliser lors de la Quinzaine Aînérgie. Ils ouvriront ainsi les portes de leur club afin d’accueillir les curieux qui voudraient s’essayer gratuitement à de nouvelles activités sportives.

Pour plus d’informations sur cet événement, visitez www.quinzaineainergie.be  ou appelez gratuitement le 0800/32.324. 

ÉnéoSport est également toujours à la recherche de volontaires et de moniteurs sportifs afin de favoriser la continuité du développement de ses activités.  Si cela vous intéresse, rendez-vous sur le site d'énéoSport.

Les possibilités de volontariat ne manquent pas et la retraite est le moment du 'Temps libéré'. Si vous ressentez l'envie et le besoin d'aider les autres différentes options sont possibles...

Tous secteurs confondus, le volontariat représente en Belgique entre 1 million et 1,4 million de personnes. Notre population compte donc entre 10% à 14% de volontaires.

Les secteurs concernés sont très variés : sport (17,2 %), action sociale (17,1 %), associations professionnelles (10,7 %), éducation et enseignement (10 %), arts et lettres (9,1 %), loisirs (8,2 %)…

En ce qui concerne le nombre de volontaire par organisme, on estime que 65 % des associations belges ont moins de 20 volontaires, 25% en comptent entre 20 et 100 et 10% en ont plus de 100

  • Les associations Seniors : ÉnéoSports (voir encadré), Espace Seniors avec les 'Papys & Mamys Conteurs' sont des bénévoles formés aux contes, à la psychologie de l'enfant, à l'écoute et à la lecture ( www.espace-seniors.be), les 'Troubadours' sont des volontaires formés à l'écoute vivante qui se rendent chaque semaine pour faire la lecture à leurs aînés résidants en maison de repos (www.espace-seniors.be).
  • Plate-forme francophone du Volontariat en Belgique : www.levolontariat.be
  • Altéo, aide aux personnes malades et handicapées : Depuis plus de 40 ans, des centaines de volontaires s’engagent au sein d’Altéo pour défendre les intérêts des personnes malades et handicapées, pour sensibiliser la population aux richesses de la différence et à la solidarité, pour permettre à des personnes moins valides de sortir de chez elles, de partir en vacances, de participer à des groupes d'expression … Une formation  gratuite est dispensée aux futurs volontaires. ( www.alteoasbl.be)
  • Inter-âgir : est un espace de rencontre intergénérationnel, multiculturel où les seniors bénévoles participent à des ateliers destinés aux enfants. Contact : 02 550 06 95 ou  0493 67 64 86 Email : mkessler@rivagedenzaet.com, site web : www.interagir.be
  • Saving Lives Union asbl : est une association active dans l’accompagnement de personnes immigrées. Elle organise des ateliers d’apprentissage du français et d’activités ludiques pour des demandeurs d’asile mineurs sur la commune de Forest. Cette association fonctionne uniquement sur base du volontariat. Contact : 0489/902910 et www.bonnescauses.be

  • Aide aux enfants : Unicef, Child Focus...

  • Aide au Tiers-monde : Médecins sans Frontières, Médecins du Monde, Solidarité Socialiste, Oxfam...

  • Aide au logement pour tous : Habitat et Humanisme

  • Dans les hôpitaux, les maisons de repos, les crèches, écoles des devoirs...: Volont'R, Croix-Rouge

  • Coaching Intergénérationnel avec l'asbl Duo for a Job: www.duoforajob.be

  • A Lire : -"Le volontariat dans une asbl" proposé par Courants d'Âge. www.intergenerations.be. Contenu : Qu’est-ce que le volontariat ? Qui peut devenir volontaire, à quelles conditions et dans quel type de structure ? Peut-on rembourser les frais que le volontaire a engagés ? Quand le volontaire est-il responsable ? quelle(s) assurance(s) souscrire et à charge de qui ? Nombre de réponses à ces questions se trouvent dans le guide intitulé « Le volontariat dans une ASBL ». Édité par Infor@ssociations asbl, ce guide est le deuxième d’une collection de six ouvrages consacrés aux asbl. Sous forme de questions-réponses très concrètes, il retrace la genèse de la loi sur le volontariat, fourmille d’informations pratiques et de conseils tant pour le volontaire que pour la structure concernée. Les auteurs : Jean-Marc Delizée, vice-président de la Chambre des Représentants et co-auteur de la loi relative aux droits des volontaires, Marie-Magdeleine de Meeûs et Sébastien Deroubaix, co-auteurs de l’ouvrage « La création et le fonctionnement d’une ASBL », Jacques Michiels, membre du Conseil Supérieur du Volontariat (CSV), expert pour les applications concrètes de la loi sur le volontariat, Roland Morel, possède une grande expérience de vie associative dans les secteurs de la formation du travail, auberges pour jeunes, la culture pour tous et le volontariat de terrain. Plus d'informations auprès de l'asbl Infor@ssociations:  inforassociations@gmail.com.

    - "La loi sur le volontariat" de la Fondation Roi Baudoin ICI

    Á Lire sur Seniorsmag.be : Échange Intergénérationnel, ça vous dit ?

Prendre sa retraite à l'étranger :

Plus de 63.600 retraités belges vivent à l'étranger. Par ailleurs, alors que les plus de 65 ans représentent 15,5% de l’ensemble des Belges inscrits à l’étranger, ils sont nettement plus nombreux dans les consulats sur lesquels le soleil brille plus qu’en Belgique ! Ainsi à Alicante, Marseille et Caracas (25,2%) forment le top 3 des juridictions plébiscitées par les seniors.

Infos pratiques pour s'installer ailleurs, quelque adresses utiles :

Prendre des cours de langue : La formule 50+ de l’école LSI permet aux plus de 50 ans d’apprendre l’anglais, l’espagnol, le chinois ou l’italien. 
Concernant la sécurité sociale : le portail Internet de la sécurité sociale www.socialsecurity.be dispose d’une rubrique spécialement consacrée aux départs vers l’étranger grâce à l’application « Quitter la Belgique ». Le site permet d’étudier votre cas particulier grâce à des critères bien précis. 
Concernant les pensions : le guide pratique du pensionné à télécharger sur le site de l’ONP www.rvponp.fgov.be 
Pour être aiguillé dans l’organisation de votre départ, vous pouvez souscrire à l’Union francophone des Belges à l’étranger. www.ufbe.be
Le site www.belgexpat.net présente une liste de sites Internet créés par des Belges résidant à l’étranger.

 

# Volontariat # Université # Journée Internationale des Seniors # Expatrié # +50 ans

(1)ahttp://www.eneo.be/balises/communication-et-publications/balises/balises-47.html (2)http://www.kbs-frb.be/uploadedFiles/2012-KBS-FRB/05)_Pictures,_documents_and_external_sites/12)_Report/PenserPlusTot_PolicyBrief.pdf