Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Manger quoi pour avoir de beaux cheveux

Manger quoi pour avoir de beaux cheveux

2014-04-29 00:25:26 – Cerise

Manger quoi pour avoir de beaux cheveux Santé Prendre des compléments alimentaires, utiliser des shampoings hyper sophistiqués, mettre des masques spécifiques sur vos cheveux n'est pas toujours synonyme de bonne santé de ceux-ci. Il suffit, parfois simplement, de manger les bons aliments pour que vos cheveux respire la beauté. Quelques aliments spécifiques pour retrouver une chevelure de lionne...

  • Le poisson : 

Pour une chevelure en or (ou d'argent ou de bronze, selon votre profil...), il faut donner la priorité aux protéines. Les poissons et viandes contiennent des acides aminés comme la méthionine et la cystine qui sont précurseurs à la kératine. Cette dernière est la composante principale du cheveu et améliore sa structure. Le saumon sauvage est particulièrement riche en Oméga3, contenant de l'EPA et de la DHA, des uiles que notre corps ne crée pas lui-même, mais qui sont essentielles à la santé de notre tignasse. Et pour ceux et celles d'entre vous qui n'aiment pas le poisson ou qui sont végétariens, les noix ou les graines de lin feront tout aussi bien l'affaire.

  • Les myrtilles : 

Les ennemis de nos cheveux

- Les shampooings agressifs, les brossages, brushings et séchages traumatisants pour le cheveu. Si vous ne pouvez éviter de faire un brushing, séchez d’abord vos cheveux à l’air froid, jusqu’à ce qu’ils soient pratiquement secs. N’utilisez votre brosse (avec de l’air tiède) que pour leur donner leur forme finale.

- Les plaques chauffantes trop chaudes, les silicones, le soleil, les bains de mer ou de piscine : ils déshydratent et brûlent votre kératine déjà fragile. Quant aux opérations telles que défrisages, couleurs, mèches… il ne faut appliquer le produit que sur les raccords, surtout pas sur les longueurs!

- L’utilisation régulière de produits dits « nourrissants pour les pointes », s’ils sont à base de silicones : ils déshydratent le cheveu.

- Egalement, l’utilisation régulière de laques ou de gels car ils ont tendance à affiner lakératine.

L'un des fruits les plus sains que la nature nous offre. Riche en antioxydants, ils luttent contre les radicaux libres et, donc, contre le vieillissement. Leur forte teneur en vitamines C permet de nourrir les follicules pileux dans votre cuir chevelu car s'ils manquent de vitamines C, les cheveux deviennent cassants et ternes. Petit plus, les myrtilles ont un indice glycémique plus bas que la majorité des autres fruits, il est donc le fruit idéal pour les personnes diabétiques.

  • Le germe de blé : 

Au-delà des précieuses protéines, les vitamines B qu'il contient servent à soutenir la croissance du cheveu et contribuer à la beauté capillaire. Les vitamines de ce complexe peuvent réguler la sécrétion de sébum au niveau du cuir chevelu, en plus de stimuler la circulation sanguine dans les racines des cheveux, de fortifier les racines et rehausser l'éclat de la crinière. Quoique le germe de blé soit un ingrédient riche en vitamines B, il importe également de varier les sources de céréales pour obtenir la gamme de vitamines de ce groupe (de la B1 à la B12). Pensez à vous régaler de muesli, de gruau, de couscous, de pain complet, etc. Pour nourrir le corps de ces vitamines uniques, mangez 4 à 5 portions de produits céréaliers entiers au quotidien. En plus de donner une chevelure de rêve, les céréales complètes offrent des fibres qui favorisent la digestion et contribuent à la satiété.

  • Les huîtres :

Encore une fois, les huitres sont en vedette... Ces mollusques sont riches en zinc, un oligo-élément qui soutient le système immunitaire et renforce la fibre capillaire pour rendre les cheveux moins fragiles. Pour ceux qui sont moins friands d'huîtres, les fruits de mer (palourdes, pétoncles, etc.) sont une option intéressante. Il faut savoir que les végétariens sont plus à risque de présenter des carences en zinc, car il se retrouve surtout dans les produits animaliers.

  • Le cacao et le chocolat noir :

Un autre nutriment indispensable à la santé capillaire est le fer, qui augmente le taux d'hémoglobine afin d'oxygéner la chevelure. Ce minéral joue un rôle fondamental dans le processus de repousse. Une belle surprise : le cacao et ses dérivés en fournissent une bonne dose tout en répondant à vos fringales, pourvu que vous soyez raisonnable dans les quantités. Quelques bouchées seulement peuvent subvenir à une part des besoins en fer. Les viandes sauvages, les haricots rouges, l'avoine et le quinoa représentent aussi d'autres sources de fer. 

  • Les algues :

Les algues (varech, kombu, wakame, dulse et nori comme on les surnomme) sont une véritable mine d'or nutritionnelle avec leur teneur en vitamines A, B et C et en zinc. Ces merveilles marines soutiennent donc la pousse des cheveux, en plus d'être faibles en calories... alors pas de soucis ni de compromis. Elles sont encore méconnues en Occident, apprivoisez-le sous forme de sushis, en salade ou en condiments pour vous familiariser avec leur goût.

A Lire

  • "Cheveu, parle-moi de moi. Le cheveu, fil de l'âme" Auteur : Michel Odoul, Editeur : Editions Albin Michel
  • "Prendre soin de ses cheveux : Une chevelure resplendissante à la portée de tous" Auteur : Jocelyne Aloy Sextone,  Editeur : Vigot 
  • "Cheveux et nutrition" Auteur : Thérèse Ellul-Ferrari, diététicienne, Editeur : Josette Lyon 
# cheveux # poisson # myrtilles # algues # germe de blé