Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Paris à l'heure italienne...

Paris à l'heure italienne...

2017-04-22 06:54:37 – Cerise

Paris à l'heure italienne... Loisirs À Paris, le "Musée de l’Immigration de la Porte Dorée" inaugure sa première exposition sur ces Italiens qui ont fait la France. Tableaux exceptionnels, photos, films et documents personnels, racontent 100 ans de culture et d’intégration.L’immigration italienne s’expose en textes, photos, documents personnels, tableaux exceptionnels, films et affiches publicitaires pour raconter un siècle d’intégration et de culture. Du milieu du XIXème siècle aux années 1960, le Musée de l’Histoire de l’Immigration de la Porte Dorée retrace les souffrances, les joies, les réussites de ces immigrés italiens qui ont quitté la Péninsule pour faire la France d’aujourd’hui. Qu’ils aient fui la misère ou le fascisme. On en profite pour vous faire découvrir quelques bonnes adresses italiennes à Paris et aussi quelques personnalités italiennes célèbres en France. Bonne découverte !

L'Exposition : "Ciao Italia! Un siècle d'immigration italienne"

Du 28 mars au 10 septembre 2017 au "Musée de l'Histoire de l'immigration" au Palais de la Porte Dorée à Paris

Shopping "made in Italy" à Paris

  • Armani :

Boutique Giorgio Armani Paris : 6, Place Vendome Paris, 75001 Tel. 33-1-42615509
Armani Collezioni Paris : 41, Avenue George V Paris, 75008 Tel. 33-1-56890650
Emporio Armani Paris : 149, Boulevard St. Germain Paris, 75006 Paris
Emporio Armani Café :149, Boulevard St. Germain, 75006 Paris Tel. 33-1-45486215
Armani Casa Paris : 195, Boulevard Saint Germain Paris, 75007

  • D&G :

244 rue de Rivoli 75001 Paris

  • Valentino :

17-19 Rue Montaigne 75008 Paris 

  • Gucci :

350, rue St. Honoré 75001 Paris 

  • Prada :

5, rue de Grenelle 75006 Paris 

  • Ferragamo :

68/70 Rue des St. Peres 75007 Paris
46, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

  • Benetton :

3, Place de l'Opéra 75002 Paris 
39 bld St Michel 75005 Paris 

  • Geox :

Geox shop Paris Rue Pierre Lescot 19 - 75001 Paris
109 Rue St. Lazare - 75009 Paris
73, Rue De Rennes - 75006 Paris
C.C. Passy Plaza 53, Rue Du Passy - 75016 Paris
57, Rue Du Commerce - 75015 Paris

  • Pollini :

352 rue St Honoré 75001 Paris

  • Mandarina Duck :

7, bvd de la Madeleine 75001 
36, Rue Etienne Marcel, 75002 

Sur le net :

Mon Tiroir à chaussettes . com : chaussettes pour homme haut de gamme. Commercialise des produits conçus par des sociétés encore familiales, réputées pour l’excellence de leur savoir-faire et des matières employées. De fabricants prestigieux anglais ou italiens, Bresciani (Milan), Palatino (Rome), dont le processus traditionnel de fabrication est aux antipodes de la production de masse actuelle. www.montiroirachaussettes.com

Ciao Italia ! Un siècle d'immigration Italienne

L’exposition « Ciao Italia » montée par les commissaires Dominique Païni, Isabelle Renard et Stéphane Mouriane s’ouvre sur l’oeuvre gigantesque du peintre Angelo Tommasi, « Gli emigranti » (Les émigrés) réalisée en 1895. La toile émouvante résume le parcours dantesque de ces familles de migrants obligés d’embarquer à bord de voiliers de fortune pour fuir la misère de l’après-révolution industrielle. Dans les visages où se lisent simultanément l’espoir et la tristesse, il faudrait avoir un coeur de pierre pour ne pas reconnaitre les regards des migrants d’aujourd’hui, ceux de Lampedusa ou de Calais. La toile, qui sort pour la première fois de la Galerie Nationale d’Art Moderne de Rome, rappelle qu’à l’aube du XXème siècle, la France était le troisième pays de destination des Italiens, et qu’entre 1873 et 1914, ils furent plus  de deux millions à franchir les Alpes. 

Dès la seconde moitié du XIXe siècle et jusque dans les années 1960, les Italiens furent les étrangers les plus nombreux dans l’Hexagone. Aujourd’hui célébrée, leur intégration ne se fit pourtant pas sans heurts. 

Entre préjugés dévalorisants et regards bienveillants, violences et passions, rejet et intégration, l’exposition traduit les contradictions spécifiques de l’histoire de cette immigration tout en mettant en lumière l’apport des Italiens à la société et à la culture françaises. Jouant des clichés et préjugés de l’époque et rappelant la xénophobie dont ils étaient victimes, l’exposition s’attache à retracer le parcours géographique, socio-économique et culturel des immigrés italiens en France.
Abordant tout à la fois la religion, la presse, l’éducation, les arts, la musique et le cinéma, les jeux et le sport, ou encore la gastronomie, elle donne à voir tous ces Italiens, ouvriers, mineurs, maçons, agriculteurs, artisans, commerçants, entrepreneurs qui ont fait de la France ce qu'elle est aujourd'hui.

Le racisme dit "ordinaire" ...

Une petite toile surannée et un extrait du journal "Illustrazione Italiana" rappellent les tueries d’Aigues-Mortes en 1893 qui laissèrent dans les marais salants huit morts et des dizaines de blessés italiens, venus dans le Gard pour travailler le sel aux côtés de vagabonds de l’Hexagone, beaucoup moins performants qu’eux. Par peur de perdre leur emploi de misère, ces derniers firent courir la rumeur que les Italiens avaient tué trois Français. À une importante rixe succéda le lendemain, le premier drame du racisme ordinaire : un massacre à coup de lynchages des « ritals », « macaronis » ou « spaghetti », ces injures qui caractérisaient la xénophobie anti-italien… L’accueil n’a pas toujours été chaleureux. Avec les "macaronis", l’immigration pose problème. La proximité culturelle souvent vantée et bien réelle n’empêche pas les manifestations xénophobes, exacerbées en période de crises. Puis, les différences avec les "Ritals" s’estompent au fil des générations jusqu'à l’invisibilité. Français et Italiens s’en satisfont. Cependant, l’italianité ne se dissout pas totalement, marquant de son empreinte la culture française. Elle lui apporte une couleur, une tonalité, un goût et même une forme d’érotisme esthétique.

Des emplois pour la croissance économique

Au coeur de ce voyage dans l’histoire de l’immigration italienne, il y a bien sûr la présence virtuelle de François Cavanna (1923-2014),  l’auteur du roman autobiographique « Les Ritals » qui relate son enfance de fils d’immigré à Nogent-sur-Marne. Dans une interview, l’écrivain et journaliste se souvient de l’insistance constante de son père à lui répéter de bien étudier pour ne pas finir maçon comme lui. « Ciao Italia » décrit avec précision tous les métiers exercés par ces immigrés obligés de composer avec les exigences économiques de la France et d’exécuter des taches que les Français refusaient. Ils sont alors devenus maçons, terrassiers, marbriers, cireurs de chaussures ou vendeurs de statuettes, pour les mieux lotis…

Le cinéma pour s'intégrer...

Autres petits bijoux de l’exposition, deux extraits de film à ne rater sous aucun prétexte. Le premier « Toni » a été réalisé en 1935 par Jean Renoir et raconte l’histoire d’un immigré italien qui pour épargner la prison à celle qu’il aime, maquille un meurtre en suicide. Tout l’accuse d’être le meurtrier. Ce mélodrame en noir et blanc serait à l’origine du cinéma néo-réaliste qui fait son apparition en Italie au cours de la Seconde Guerre mondiale avec les films de Zavanttini, puis ceux de Rosselini, Vittorio de Sicca et Visconti. L’autre rareté est un film noir de 1966, "Mademoiselle" signé par Tony Richardson et interprété par Jeanne Moreau. Il y est question une fois de plus de l’acharnement d’un village tranquille de Corrèze contre un bucheron italien innocent…  Mais l’Italie au cinéma ce sont aussi les têtes d’affiche des années du baby boom qui enchantent les spectateurs français. Leurs idoles se nomment Yves Montand, Serge ReggianiLino Ventura, Michel Piccoli… tous originaires de la Botte. Le reflet de cette « immigration positive » comme on ne la nommait pas encore…

Dans un dialogue original et fécond entre documents d’archives et œuvres artistiques, ce sont près de 400 pièces qui sont présentées au travers d’un parcours où figurent les artistes Giovanni Boldini, Giuseppe de Nittis, Gino Severini, Renato Paresce, Filippo De Pisis, Massimo Campigli, Mario Tozzi, Alberto Magnelli, Leonardo Cremonini.

Un catalogue qui se lit comme un roman...

Que l’on soit descendant d’immigrés italiens, amoureux de l’Italie ou tout simplement fervent défenseur des Droits de l’Homme, cet ouvrage de 200 pages est une bible sur l’histoire de cette immigration qui comme toute autre a enrichi le patrimoine culturel, économique, artistique et humain de la France. À offrir sans aucune modération (25 €).

Commissariat :

  • Dominique Païni, commissaire d’expositions indépendant

  • Stéphane Mourlane, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille

  • Isabelle Renard, responsable de la collection d’art contemporain au Musée national de l’histoire de l’immigration


L'Expo en pratique :

: Palais de la Porte Dorée - 293, avenue Daumesnil - 75012 Paris

Tarifs : Tarif unique sur place : 6 € ou en ligne ICI

Réservations pour les groupes : 01 53 59 64 30 - reservation@palais-portedoree.fr

En famille

Les plus jeunes pourront parcourir les expositions du Musée national de l'histoire de l'immigration lors d'une visite-découverte avec un médiateur et participer aux ateliers de création conçus et menés par des artistes autour des collections.

  • Ateliers créatifs au Musée

Le Musée propose des activités pour les enfants ou à partager en famille les samedis et dimanches et pendant les vacances scolaires.

Tarifs : Tarif enfant (moins de 18 ans) : 6 €, adulte accompagnateur : 10 €, familles (1/2 adultes + 1/2 enfants) : 20 €

Réservation obligatoire  reservation@palais-portedoree.fr - +33 (0)1 53 59 64 30

  • Les Ciné-Mômes :

Tous les troisièmes dimanches du mois le Palais de la Porte Dorée vous propose une séance cinéma en famille à partir de 3 ans.

  • Lecture de contes :

La médiathèque du Musée national de l’histoire de l’immigration propose un cycle mensuel de lectures à destination des enfants de 3 à 6 ans et de 7 à 9 ans.

À travers une sélection d’ouvrages de littérature jeunesse, la conteuse Laure Urgin se fait la voix d’auteurs et met en mots différentes facettes des migrations. Du premier voyage aux générations suivantes, les textes choisis racontent avec sensibilité, humour et poésie ceux qui, un jour, changent de pays et enrichissent leur nouvelle patrie.

Les séances sont proposées un samedi par mois, à 16h pour les 3-6 ans et à 17h pour les 7-9 ans.


5 très bons restaurants italiens à Paris

1. Il Cuoco Galante - Paris 9

Ici, pas de chichi, pas de banalité, peu de parole… tout est dans l’assiette. Michele Dalla Valle, Toscan de souche, qui officiait auparavant à Sassotondo, est désormais dans son élément. Il a les mains libres pour faire ce qu’il aime : Des plats traditionnels, populaires en Italie et peu connus en France, avec des produits d’exception. Une recette historique du XVIIIè ou XIXè siècle d’Italie revisitée, la ribollita, spécialité exquise introuvable à Paris, vous conduira en quelques bouchées sur les collines siennoises. Le coniglio in porchetta, autre met du centre de l’Italie est réalisé dans les règles de l’art, les « crostini de pied de cochon en ballottine, mostarda, pickles de chou-fleur » est une merveille, une symphonie de saveurs où chaque ingrédient joue sa partition, y compris les exquis petits morceaux de chou-fleur au vinaigre. Bref, le talent du chef imprime à chaque plat le goût de l’authenticité et l’élégance propre aux grands seigneurs de la cuisine. In cucina…. La passione tutti giorni !

Les pâtes fraîches sont réalisées sur le moment, d’ailleurs, la cuisine du « Cuisinier Galant » n’a pas de secrets pour les clients tant elle est « ouverte » sur la salle. Bons produits, cuisson millimétrée, la qualité est là. Quant à la quantité elle est plus que généreuse.

Des bons vins à la carte comme l’excellent Dionysus Tenuta d’Antona, trebbiano de l’Ombrie un blanc produit en biodynamie (7 € le verre).

Deux mots sur le nom du restaurant "Il cuoco galante" est le titre d’un livre de recettes de Vincenzo Corrado, paru à Naples en 1773. 

Il Cuoco Galante 

36 rue Condorcet - 75009 Paris. Tél. +33 (0)1 40 37 35 53

Ouvert du mardi au samedi - midi et soir

www.ilcuocogalante.com

2. Osteria Ferrara - Paris 11

Ce cuisinier sicilien, Fabrizio Ferrara, avait embarqué tous les sceptiques, aux fourneaux de son Caffè dei Cioppi, sa trattoria exiguë mais haute en goût, pas loin de Bastille. Il s'est offert plus spacieux quelques centaines de mètres plus loin.  Ici, par on ne sait quel miracle, son bistrot au charme ravageur, typiquement parigot, du carrelage jusqu'au comptoir, est plus que crédible dans son rôle d'Osteria typiquement trasalpine. La faute à cette rutilante trancheuse à jambon trônant en salle comme un gage de bonne conduite. Ou à ce petit blanc de Vénétie (Vignale di Cecilia, Benavides 2013, 7€ le verre) versé par la charmante sommelière Emma. A moins que ce ne soit cette carte au formidable pouvoir de téléportation. Courte, concentrée sur quelques intitulés, elle évite soigneusement l'autoroute des caprese-vongole-bolognaises pour prendre la tangente d'une Italie véritable et de saison

Un seul plat justifie de réserver sans tarder: les raviolis farcis à la courge de Mantoue. De petits coussins joufflus, maniant l'al dente de la pâte et l'onctueux de la farce, le suave et le sapide, avec le supplément d'âme d'un petit jus au beurre et au parmesan et de tranches juteuses de cotechino (un saucisson chaud). Et ce risotto aux cèpes! On le déplore trop souvent massif et tassé, le voilà fluide, souple, vibrant, "al onda" ("à la vague") comme disent les Vénitiens. Nul hasard si le chef Ferrara a choisi le vialone nano, un petit grain de riz typique de la cité des Doges pour peindre ce savoureux tableau d'automne.

Ferrara fait fort et l'aura de son osteria n'est pas près de s'éteindre... 

Osteria Ferrara

7, rue du Dahomey, Paris (XIe), +33 (0)1-43-71-67-69.

Carte: 35-50€.

Fermé le week-end. 

www.facebook.com/osteriaferrara/

3. Les Amis des Messina - Paris 2 & 12


“On ne peut se faire une idée de l'Italie sans voir la Sicile. C'est en Sicile que se trouve la clf de tout. " Goethe 1787


Au beau milieu du quartier des Halles, Les Amis des Messina font revivre, à la mode sicilienne, l'âme de ce marché parisien disparu : produits frais ou cuisinés, épicerie fine, sélection de crus italiens, et bien sûr au choix restauration classique, sur le pouce ou show cooking, plats à emporter…
Un cadre  raffiné et original ouvert chaque jour de10h00 à 22h30. Quelle que soit l’heure, il ne laisse pas de surprendre et devancer les envies dans ses trois espaces dédiés à la dégustation de spécialités
culinaires siciliennes souvent inédites. Tous les espaces communiquent entre eux et se complètent... Embarquez pour l'Italie et faites votre marché à la palermitaine!

Les Amis de Messina:

- 204, Rue Faubourg Saint-Antoine - 75012 Paris. Ouvert tous les jours de 12h00 à 15h00 et de 19h00 à 22h30 sauf samedi midi et dimanche - +33 (0) 1 43 67 96 01

- 81, Rue Réaumur -75002 Paris. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 22h30 - +33 (0) 1 42 61 13 73

www.lesamisdesmessina.com

4. Cibus - Paris 1

La Tête dans les Olives

- 2, rue Sainte Marthe - 75010 Paris. +33 (0)9 51313334  
- 54, rue Du Couédic - 75014 Paris +33 (0)9 70936658 

Heures d'ouverture: du mardi au vendredi de 14h à 19h et le samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h.

www.latetedanslesolives.com

3. MMMOZZA - Paris 3

Cette petite épicerie fine a fait de la bonne mozzarella sont point fort. Très éloignée de celle que propose l'industrie agroalimentaire. Laura Verducci, native de Florence, propose de redécouvrir le vrai goût de ce produit italien emblématique. Di Bufala, burrata ou fumée, le choix, les subtilités et les associations sont expliquées avec art et passion. Laura reçoit ici ses clients comme des amis, avec la chaleur et la convivialité du pays de ses origines. Vous trouverez ici de la mozzarelle importée une fois par semaine (le jeudi) directement de son lieu de production, sous de nombreuses formes : en boule de différentes tailles, en tresse à la coupe (bon à savoir : plus la mozzarelle est grosse, plus ses parfums se préservent dans le temps et plus elle est goûteuse). Et la scamorza (mozzarelle fumée), vous connaissez ? Chez Mmmozza, la burrata vous est aussi proposée au lait de bufflonne ! Une expérience rare à ne pas louper.

On ne trouve pas seulement de la bonne mozza et de la super burrata chez Mmmozza, on  trouve également de très beaux fromages (dont un fameux pecorino à la truffe) et de délicieuses charcuteries : du jambon de Parme, de la coppa, de la pancetta, du speck et de la bresaola bien sûr, mais aussi le fantastique Culatello di Zibello – mamma mia ! – et la sublime, la seule, l’unique, mortadella classica di Bologna : la dernière vraie mortadelle. Rien à voir avec ses pâles imitations industrielles bourrées d’additifs et d’arômes… Si vous ne connaissez pas la spalla (épaule), qu’appréciait tant Giuseppe Verdi, on vous la conseille également. Et puis il y a la charcuterie de la région de Laura : la douce Toscane… Et qui dit charcuterie toscane dit cinta senese, cette extraordinaire race de cochon spécifique de la région.

Chez Mmmoza, vous trouverez également de délicieuses pâtes artisanales (de chez Fabbri et Pastificio dei Campi notamment), des ravioles fraîches, des sauces de qualité, une jolie sélection de vins bios de toute la Botte, et même de savoureuses tomates, bios elles aussi, en provenance directes du producteur. Possibilité de dégustation sur place.

Mmmozza

57, rue de Bretagne - 75003 Paris. +33 (0)1 42 71 82 98

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 14h30 et de 16h à 20h. Le dimanche de 10h à 14h30.

www.facebook.com/Mmmozza

4. Épicerie Musicale - Paris 10

Au bord de l'eau, dans une ambiance vintage et chaleureuse, l'équipe transalpine de l’épicerie musicale donne rendez-vous aux mélomanes gourmands autour d'un verre de petit vin italien à accompagner de charcuterie et de fromages rapportés d'Italie et également disponible à la vente...  

Une boutique de ­vinyles? Non, plutôt une épicerie-bar-trattoria dans un cadre rétro (nappes à carreaux rouge et blanc, vieux mobilier de cuisine) orchestrée par deux Calabrais, avec vue sur le canal Saint-Martin et bande-son rythm & blues aux petits oignons. Entre deux changements de platine, la charcuterie et le fromage transalpins sont fraîchement tranchés, les assiettes harmonieusement dressées, à toute heure de la journée, le tout avec un service piano des plus agréable.

Le petit plus, une formule Brunch le week-end, propose 4 suggestions au choix selon l'humeur du chef (15 à 28 €), en deux temps, qui mixent affettati top niveau, gnocchis fondants, salade caprese avec bufala des Pouilles, piadina mortadella et squacquerone, focaccia farcie… C'est délicieux, copieux, et servi avec verre de vin italien ou jus, plus café napolitain ou cappucino. Tarte poire et ricotta ou cassata sicilienne en dessert. 

Épicerie Musicale:

55 Bis, Quai de Valmy, 75010 Paris. +33 (0)7 62 62 27 38

De 9h30 à 21h du mardi au dimanche.

Brunch : De 11 h  à 16 h les samedis & dimanches. Formules de 15 à 28 €.

www.epiceriemusicale.com

5. Terra Candido - Paris 10

Il y a quelques mois, cette épicerie qui fournit depuis des années d'excellentes tables parisiennes dont le restaurant du Chef Passerini, a ouvert un tout petit espace de vente pour le grand public à deux pas du Canal Saint-Martin. On y dégote de superproduits: anchois au sel, charcuterie de cochon noir bio de Calabre, burrata, parmesan... Et les meilleures bufala et ricotta au lait de bufflonne de Paris!

Terra Candido. 57, rue Bichat (Xe). +33 (0)9 81 20 43 46.

6. Lux - Cave italienne - Paris 2

Ouvert en septembre 2016, Lux, dont le nom vient du latin lux lucis, lumière, a pour but de donner des éclaircissements sur le vin italien. 
Gabriele Muti a sélectionné des vins de producteurs qu’il connaît depuis longtemps : Des maisons comme Conterno Fantino, Marchesi di Gresy et Piero Busso (Piémont), Mastrojanni, Felsina (Toscane), Masciarelli (Abruzzes), Quintodecimo (Campanie), Gianfranco Fino (Pouilles)…

La photo des producteurs et de leurs vignobles décorent les murs au-dessus des bouteilles. 1400 étiquettes que vous pourriez goûter avant de les acheter. A la différences des autres boutiques italiennes, chez Lux, pas nécessaire de choisir les yeux fermés.

Lux:

3 rue de Mulhouse - 75002 Paris

Ouvert du lundi au mercredi de 11h à 14h30 et de17h à 20h, de jeudi à samedi jusqu'à 21h

Vins à partir de 10 €

www.facebook.com/Luxlacave

7 bars à vins, aperitivi italiens, caves à vins italiens

1. Fiat Caffé - Paris 8

La terrasse du Fiat Caffé installée dans l'espace du concept store Motor Village donne aux visiteurs le plaisir de l'art de vivre à l'italienne.Tous les soirs de 18h30' à 20h30' une dégustation de "Stuzzichi" (ou amuse-bouche) pour accompagner votre verre de Chianti ou votre Americano vous est proposée.

Pour une pause-café signée Lavazza, une brushetta, une glace maison ou un cocktail Bellini en soirée, la Terrazza Fiat offre tout ce que notre voisine transalpine a de meilleur. La carte imaginée par Vittorio Beltramelli, chef du Nolita, le "Ristorante e Enoteca" du concept store, propose aux amateurs de la botte de découvrir cette véritable destination de goûts. Cornetti, mozzarella "di bufala Campaba bio", jambon de parme Ruliano, taglioni al pesto, pizzete ou panini… Un vrai régal pour nos papilles!


"L'Italia è come un carcioffo che bisogna mangiare foglia per foglia " ("l'Italie est comme un artichaut qu'il faut manger feuille à feuille").


 Fiat Caffè

2 Rond point des Champs Elysées - 75008 Paris.  +33 (0)1 53 75 78 78

www.motorvillage.fr

2. 9ème Ciel - Paris 9

Antipasti et prosecco, plus qu'au 9e ciel, vous voici au paradis à quelques encablures de Pigalle. Optez pour un apéro à l’Italienne, composé d’un verre de vin, d’antipasti mixtes et d’une bruschetta (10€) avant de savourer les créations du chef différentes chaque jour, tout en admirant des œuvres d’art confortablement installé dans les canapés en velours.

67, rue de Rochechouart Paris 75009 - +33 (0)9 51 46 55 54

www.le9emeciel.com

3. Delizie Aperitivo - Paris 18

Petit établissement où Josy délicieuse sicilienne nous prépare sa cuisine régionale maison et ce, à toute heure de la journée.  Auto-déclaré seul et premier bar italien de Paris, la référence du genre met les petits plats dans les grands dès 18h. Et pour cause, toute personne consommant un apéritif au Delizie peut profiter d’un buffet composé avec des produits de petits producteurs italiens. Le petit bar-traiteur du 18e arrondissement de Paris mené par Stefano Durot a vraisemblablement tout d'un grand restaurant made in Italy !
Un petit coin d'italie au pied de Montmartre à connaître absolument pour l'accueil, la qualité de la cuisine et ses apéritifs et glaces artisanales.

Delizie Aperitivo

15 rue Damrémont - 75018 Paris. +33(0)6 68 37 04 32

www.facebook.com/delizieaperitivostefi

4. Isola - Cantine littéraire - Paris 11

Isola est le café littéraire de Guido Aloia. Comme Guido a vécu longtemps à Venise il a conçu son café comme un Bacaro, un lieu où l’on va pour boire et manger quelques cicchetti pour accompagner le verre. On y déguste du Morellino Passera, Refosco, Lambrusco, Vermentino… une belle sélection de vins italiens disponibles au verre (autour de 6 € ou à la bouteille autour de 22 €). ISOLA est un concept suivant l'exigence de regrouper les gens autour d'une discussion de n'importe quelle nature et qui a pour objectif le partage et la communication, tout ça sous la bonne étoile de la bonne gastronomie et du bon savoir faire à l'italienne. Chez Isola vous pouvez déjeuner, prendre un café l’après-midi, vous rendre pour l’apéro autour de 18h30/19h , dîner ou aller boire un digestif…

A midi Guido cuisine deux plats chauds. Des plats du marché selon la saison. Une formule à 15 € vous permettra de déjeuner (un plat + un verre de vin).

Isola:

15 rue Ternaux - 75011 Paris

Ouvert de mardi à samedi de 11h30 à 22h30. Dimanche et lundi de 12h à 15h.

www.facebook.com/isolalacantinelitteraire

5. Vino Nostrum - Cave à vins biologiques - Paris 11

Cave consacrée aux vins naturels italiens de petits producteurs ouverte en décembre 2016. Ici vous trouverez que des vins biologiques sans sulfites ajoutés.

Parmi les maisons représentées : Nino Barraco, Arianna Occhipinti pour la Sicile, Sergio Arcuri pour la Calabre, Cavallotto et San Fereolo pour le Piémont, Fiorano pour les Marches , Pietroso et Duemani pour la Toscane.

Vino Nostrum:

28, Rue Saint Ambroise - 75011 Paris. +33 (0)6 12 49 67 73

A partir de 10 €.

www.vinonostrum.com

6. Vinosfera - Cave à vins italiens - Paris 4

Nathalie Dessaux, qui sélectionne depuis plusieurs années des vins italiens pour sa société de distribution Les Éphémères, a ouvert en octobre 2016 Vinosfera. A l’intérieur les vins divisés par région : Latium Casale del Giglio, Marches Sartarelli, Lugherra Sardaigne, Briziarelli Ombrie….

Un très bel espace voûté au sous sol est consacré aux dégustations. Chez Vinosfera vous trouverez également des pâtes Mancini, des petits pots de produits à base de truffe, des grissini artigianali

Vinosfera:

11 rue François Miron - 75004 Paris. +33 (0)1 44 93 46 45

www.vinosfera.fr

7. Ciao Gnari - Enoteca italiana - Paris 20

Ouvert en 2012, Ciao Gnari est une enoteca , bar à vin, qui a su en peu de temps se faire une place dans le panorama des adresses italiennes qui comptent à Paris.

Même si à Ciao Gnari, on trouve une pléthore de produits intéressants, en provenance surtout du nord de la « Botte », café, chocolat, confitures, panettoni, mostarda di Cremona, bière artisanale... ce lieu est avant tout le royaume du vin et tout particulièrement des vins de l'Oltrepò pavese, importante région viticole de la Lombardie.

Ciao Gnari:

333 Rue des Pyrénées, 75020 Paris. +33 (0)1 43 15 29 61

Ouvert de mardi à jeudi de 11h à 20h. Vendredi et samedi fermeture à 21h, dimanche à 15h.

www.ciaognari.com

6 personnalités Italiennes qui comptent à Paris...

Philosophe, styliste, dessinateur, chef, comédienne, galeriste: les têtes d'affiche de la Péninsule dans la capitale française.

Michela Marzano - Philosophe

Romaine au caractère bien trempé, Michela Marzano, chercheuse, philosophe et écrivain est élue députée au Parlement italien, mais c'est au CNRS et à Paris-Descartes qu'elle officie depuis plusieurs années.

Pour la philosophe Michela Marzano, l’idéologie libérale et le mythe de la «confiance en soi» alimentent la méfiance généralisée qui sévit dans notre société. Elle plaide pour le retour de la confiance entre les individus, sans laquelle aucune société ne peut survivre.

La brune à l'accent chantant, spécialiste de la gauche italienne, fait mouche sur les plateaux de télévision.

Á Lire : «La Philosophie du corps», Que sais-je?, PUF (2016).

Maria Grazia Chiuri - Styliste

La styliste Romaine née en 1964, a fait une belle carrière chez Valentino aux côtés de Pier Paolo Piccioli, avec lequel elle a développé un style «à l'italienne, romantique et précieux» qui a ressuscité la marque. Nommée directrice artistique chez Dior en juillet 2016, Maria Grazia Chiuri est la première femme à occuper ce poste dans la maison. Entre féminité et modernité, l'Italienne a déjà posé ses jalons.

Adriana Asti - Actrice

La plus parisienne des Milanaises est une légende du cinéma et du théâtre. Toute jeune, elle fut dirigée par Strehler, Visconti, Bertolucci. Elle a tourné avec Pasolini dès son premier film, "Accatone". Comédienne fine et profonde, elle chante et écrit. Elle a joué cet hiver dans le Festival Italien de l'Athénée.

Á voir : «Se souvenir et oublier», avec René de Ceccatty (Porta Parole, 2011).

Giovanni Passerini - Chef coq

Le Chef romain de 40 ans, coqueluche des gourmands parisiens depuis sa microtable Rino, fermée en 2014, est désormais à la tête, avec son épouse Justine, d'une boutique de pâtes fraîches et d'un restaurant contigu à deux pas d'Aligre (XIIè). Il y délivre une cuisine généreuse et raffinée, mêlant respect de la tradition italienne et créativité. Giovanni vit à Louis-Blanc, «un des quartiers encore abordables de la capitale», qu'il apprécie pour sa proximité avec le canal de l'Ourcq et ses pistes cyclables, mais aussi avec le quartier indien de la Chapelle et les jardins d'Éole.

Restaurant Passerini.65, rue Traversière (XIIe). Tél.: +33 (0)1 43 42 27 56.

Lorenzo Mattotti - Artiste dessinateur de BD

Tour à tour dessinateur de bande dessinée, illustrateur et peintre, l'Italien né à Brescia, auteur du chef-d'œuvre "Feux", a posé ses valises dans le Xe arrondissement, il y a plus de vingt ans. L'artiste protéiforme de 63 ans s'inscrit dans la lignée des auteurs italiens qui ont percé dans les années 1980, de Tanino Liberatore à Milo Manara, en passant par Pratt. Mattotti considère l'image comme un vaste domaine d'exploration où le pouvoir d'évocation et la beauté picturale règnent en maître absolu. «Chaque fois que je fais une histoire, je me lance dans une aventure esthétique où s'entremêlent Velázquez, Le Caravage, Rembrandt ou l'impressionnisme allemand», explique Lorenzo Mattotti en costume sombre, avec ce doux accent italien, ... Forêts obscures, paysages inquiétants, violences physiques et mentales, êtres en harmonie avec la nature qui s'étreignent. Sombre, violente, sauvage et lumineuse à la fois, l'œuvre de Lorenzo Mattotti est une véritable ode à la vie et à la création.

«Guirlanda», de Mattotti et Kramsky. Éditions Casterman, 400 p., 35 €.

Michele Casamonti - Directeur de galerie d'Art

Directeur de la galerie Tornabuoni, issu d'une famille de marchands d'art florentine, il a choisi Paris comme base pour rayonner de Londres à Miami. Après l'avenue Matignon, le spécialiste de l'art italien d'après-guerre (Fontana, Boetti, Rotella…) vient de s'installer dans le Marais. 

La galerie Tornabuoni Art Paris fondée en 1981 à Florence par Roberto Casamonti et spécialisée dans l’art italien du XXème siècle, Tornabuoni Arte a ouvert des espaces à Milan en 1995, à Portofino en 2001, à Forte Dei Marmi en 2004 et depuis le 1er octobre 2009 un espace parisien. Tornabuoni Art a ouvert en octobre 2015 un espace au 46 Albemarle Street dans le quartier de Mayfair à Londres, véritable point de rencontre et passerelle entre l’Europe et les Etats-Unis.

Tornabuoni Art à Paris présente notamment le travail de Fontana, Castellani, Manzoni, Dorazio, Bonalumi, Dadamaino ou Boetti mais aussi des principaux protagonistes du Novecento italien avec De Chirico, Morandi, Balla, Severini et Sironi.

Galerie Tornabuoni. Passage de Retz, 9, rue Charlot (IIIe).

Une librairie italienne à Paris

La Libreria - Paris 9

La Libreria, librairie italo-française de Paris, inaugurée en 2006, se trouve dans un quartier central entre Opéra et Gare de l'Est, à deux pas de la station de Métro Poissonnière. Elle vous propose un choix très varié de livres, de DVD et de CD.

Le secteur français comporte une intéressante sélection de littérature française et étrangère ainsi qu'un rayon consacré à la littérature italienne traduite.

Dans le secteur italien, vous trouverez un grand nombre d'auteurs italiens ainsi que des livres sur l'Italie mais dans le cas où vous ne trouveriez pas votre bonheur, la Libreria prend volontiers les commandes.

Les propriétaires, Sergio et Florence, ont créé un espace à leur image, dans lequel cordialité et culture sont en accord parfait, et où sont très régulièrement organisés de passionnantes rencontres avec des auteurs. La Libreria effectue en outre la vente par correspondance.

La Libreria:

89, rue du Fbg Poissonnière - 75009 Paris. +33 (0)1 40 22 06 94

www.libreria.fr

Des bijoux italiens à Paris

Nero Malto - Paris 4

Venez découvrir les nouvelles lignes d’Alessandro Nicotra di San Giacomo, qui s'inspirent des tissus précieux de la Renaissance, ou encore les collections de la marque CO.RO Studio avec les  créations artisanales de Costanza De Cecco et de Giulia Giannini qui conjuguent formes essentielles et élégance intemporelle.

Chez Nero Malto, vous trouverez également les bijoux de la styliste Maria Coscioni, en argent sur fils de cachemire: colliers, bracelets, boucles d'oreilles et bagues à la réalisation extrêmement soignée; ainsi que les créations de Nanni Milano, styliste italienne déjà très connue pour son esthétique liée aux clous et aux boucles en métal travaillé.

nero malto nanni

Et pour finir, les joyaux haut de gamme de Donatella Camporese, créatrice romaine qui associe l'or et les pierres précieuses avec des éléments plus recherchés et inhabituels tels que la tortue.

Nero Malto:

5 rue de Lombards - Paris 75004 - +33 (0)1 44 61 37 25

# Immigration italienne # Exposition # Restaurant # Cave et Bar à vins # Epicerie