Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Concours Reine Elisabeth : du violon au programme

Concours Reine Elisabeth : du violon au programme

2015-05-01 08:26:04 – Cerise

Concours Reine Elisabeth : du violon au programme Loisirs Cette année c'est le violon qui est à l'honneur. 69 candidats ont été admis à participer aux épreuves publiques qui débuteront le 4 mai à Flagey à Bruxelles. 38 femmes et 31 hommes, de 20 nationalités différentes concourront afin d'obtenir le prix de ce désormais très célèbre et très renommé Concours Reine Elisabeth . Les exigences artistiques élevées et la réputation que s’est forgée ce concours au fil du temps nous promettent des épreuves de qualité, riches en découvertes. A tous les amoureux de la musique, à ceux qui ont envie de la découvrir, ou de la faire découvrir, à tous les grands-parents qui désirent partager la beauté de l'instrument "Roi" avec leurs petits-enfants...allez-y ! Vous y entendrez de jeunes virtuoses durant toute cette épreuve qui offre à la musique classique une visibilité qui lui est rarement offerte.

Concours Reine Elisabeth 2015 : Le violon à l'honneur.

Du 4 au 30 mai 2015

Première épreuve du 4 au 9 mai à 15h et 20h

Le candidat jouera les oeuvres ou parties d’oeuvres que le jury aura choisies, parmi la Sonate en sol mineur, en la mineur ou en ut majeur pour violon seul de J.S. Bach, la Sonate en la majeur, D. 574 de Schubert et trois Caprices de Paganini.

1 concert : €7 | Day pass : €10
Flagey – Studio 4

Demi-finale du 11 au 16 mai à 15h et 20h

À chaque séance, qui comprend deux parties, le public entendra quatre demi-finalistes différents. Les deux premiers interpréteront un Concerto de Mozart - n° 3 en sol majeur, n° 4 en ré majeur ou n° 5 en la majeur - accompagné par l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, sous la direction de Paul Meyer. Après la pause, les deux autres demi-finalistes présenteront leur récital, accompagnés au piano. Le jury sélectionnera un des deux programmes de récital proposés par le candidat, comprenant des oeuvres au choix, ainsi que la Sonate en mi mineur, op. 27/4 d’Ysaÿe et l’oeuvre inédite imposée, écrite spécialement pour cette session par Vykintas Baltakas.

concert à 15:00 : €12 | concert à 20:00 : €15 | Day pass : €25
Flagey – Studio 4

Abonnement
Première épreuve + Demi-finale : €175
Flagey – Studio 4

Plus d'infos sur Concours Reine Elisabeth

Une exposition. "Ekho : Lutherie et Archèterie contemporaines".

Du 9 au 16 mai au Foyer 2 à Flagey

Nous, luthiers et archetiers de notre temps, sommes les garants d’une tradition dont la Musique et les musiciens dépendent. Utilisant les mêmes techniques que nos prédécesseurs, solitaires à nos établis face au bois brut, nous nous appliquons à façonner des objets beaux et sonores qui seront les outils et compagnons quotidiens des musiciens. C’est pourquoi EKHO propose cette exposition mêlant, dans la même semaine, et espérons au plus haut niveau, les productions les plus récentes d’une soixantaine de luthiers de l’Europe entière en regard des magnifiques réalisations du passé dans un environnement où la musique occupera toujours le devant du tableau.

Flagey, Ekho, Atelier Flagey, Klanggestalten, LABC

Du 9 au 16.05.2015  / 14h00 – 22h00
"La fabrication d’un violon par l’ALADFI"

Du 11 au 16.05.2015 – 16h00 – 21h00
"Trésors de la Lutherie et de l’Archeterie belges"  par Jan Strick & Pierre Guillaume

Projection :
Du 9 au 16.05.2015  / 14h00 – 22h00
"La hausse de l’archet, modélisation en 3D des différentes pièces de la hausse de l’archet."

Plus d'infos www.ekho-violins.com

Promenade à l'Ecole Internationnale de Lutherie de Gauthier Louppe à Marche-en-Famenne.

C'est en 2010 que le Maître Luthier Gauthier Louppe à créer son école avec l'aide de la Commune de marche-en-Famenne. Un concept unique autour du violon, de l'alto et du violoncelle est né. La prolongation de l'école est un musée vivant de la lutherie, avec les élèves luthiers au travail, des panneaux didactiques et une exposition permanente.

Le cursus est découpé en 2 cycles : un cursus de 3 ans, essentiellement autour de la construction des instruments, un deuxième cycle possible, de 2 ans, où s’ajoute le volet restauration, primordial pour la survie de tout luthier, et un travail sur la créativité dans la facture instrumentale.

L'adage ne dit-il pas que  pour faire un violon:

Il faut laisser 200 ans à l’arbre pour sa croissance,

20 ans pour son séchage,

10 ans de formation au luthier, et

200 à 300 heures sur l’ouvrage.

Cette école, unique en Belgique francophone peut se targuer aussi d’être unique au monde.  Ici, c'est la lutherie contemporaine qui est pratiquée afin que le souhait de Gauthier Louppe se réalise et que Marche-en Famenne devienne "La" ville du violon. De nombreux projets fourmillent dans la tête de ce passionné. Pour sensibiliser les gens à la sonorité de l'instrument, il organise régulièrement des concerts. Ce lieu est un endroit magique et nous vous invitons chaudement à le visiter, tant l'Ecole Internationnale de Lutherie de Gauthier Louppe que son exposition permanente. 

En Pratique :

Accessible uniquement sur rendez-vous, la visite guidée de l'exposition, est effectuée par le Maître luthier Gauthier Louppe, pour des groupes de 10 à 12 personnes.

Tarif: adulte 5€, enfant 3€

École Internationale de Lutherie

83 rue Remparts des Jésuites

6900 Marche-en-Famenne

Tél.: 084 44 59 50

e-mail : ecoledelutherie@marche.be

# Violon # Flagey # Eugène Ysaÿe # Reine Elisabeth # Ecole Belge du violon