Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Stop aux voleurs !

Stop aux voleurs !

2018-01-07 18:26:36 – Cerise

Stop aux voleurs ! Sécurité D'après une enquête de Test-Achats, un cambriolage coûte plus de 4000 € en moyenne ! Et 1 fois sur 3, les propriétaires sont présents au moment du cambriolage, et une fois sur 10, il y a confrontation ! Soit beaucoup plus chère que ce que coûterait un bon plan sécurité pour protéger votre habitation. On vous propose un petit tour de piste des solutions "Prévention vol " ...

Sécuriser : moins cher que d'être volé !

C’est ce qui ressort de la grande enquête sur la protection de la maison faite par Test-Achats en juin 2017.


"En moyenne, un cambriolage "coûte" 4416€, alors que le Belge n’investit que 2422€ pour protéger son habitation contre le vol. "

Michel Declercq et Christian Rousseau


L'Enquête

Un cambriolage peut coûter très cher. De la grande enquête sur la protection de la maison à laquelle ont participé 3483 Belges, il apparaît que le montant moyen des dommages directs liés à un cambriolage (objets volés, dégâts à l’habitation, au véhicule…) s’élève à 4416 euros.

S’il est nul ou inférieur à 1000€ pour 44% des répondants, ce coût dépasse les 5000€ pour 22% d’entre eux et même 10000€ pour 7%. Somme à laquelle il faut parfois, mais rarement heureusement (dans 8% des cas), ajouter des frais indirects tels que factures médicales ou diminution temporaire des revenus. Dans 6 cas sur 10, ces frais indirects sont compris entre 500 et 1000€. Sans oublier évidemment les conséquences du traumatisme psychologique, inestimables par définition mais qui peuvent être lourdes.

À ce sujet, deux données issues du sondage interpellent: 1 fois sur 3, une personne se trouvait dans l’habitation au moment du cambriolage; et 1 fois sur 10, il y a eu confrontation entre un occupant des lieux et le ou les voleurs.

Que retenir de tout cela ?

Qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Et prévenir, c’est tout à la fois investir dans des dispositifs de sécurité et éviter les comportements à risques. En moyenne, le Belge qui investit dans des dispositifs destinés à dissuader les cambrioleurs y consacre 2 422€. Hors assurances s’entend. Affinons ce chiffre et nous obtenons 1530€ pour ceux qui n’installent pas un système d’alarme et 4532€ pour ceux qui en placent un. 

La seule alarme ne suffit pas

Test-Achats arrive aussi à la conclusion que les personnes qui disposent d’un système d’alarme et prennent certaines mesures de prévention sont 15 fois mieux protégées que celles qui ne font rien. Sans le système d’alarme, elles ne sont plus que 7 fois mieux protégées. Soulignons ici que la seule installation d’une alarme ne suffit pas, elle ne montrera sa pleine efficience que si elle est couplée avec d’autres mesures de prévention. Mais investir dans des mesures de sécurité ne sert pas à grand-chose si certains mauvais comportements perdurent. Et c’est encore trop souvent le cas !

Ne pas tenter le diable

Les données récoltées dans cette enquête montrent qu’une partie de nos concitoyens omet ou oublie encore trop souvent de poser des gestes de base tels que fermer les fenêtres ou activer le système d’alarme avant de quitter le foyer. Qu’ils sont bien peu à prendre des photos de leurs objets de valeur ou à marquer leurs biens. C’est dommage car cela facilite l’identification au cas où ils sont retrouvés ainsi que les démarches auprès de la compagnie d’assurances. Encore heureux que la plupart des Belges vérifie qui est à la porte avant d’ouvrir !

Globalement, il est à noter que l’indice de comportement préventif est le plus bas chez les occupants d’appartements et dans les zones urbaines. De l’enquête, on peut également conclure que, même sans avoir installé de dispositifs de sécurité dans la maison, le simple fait de prendre quelques mesures élémentaires telles que fermer portes et fenêtres avant de quitter le logement réduit substantiellement le risque d’être victime de voleurs. On ne répétera jamais assez qu’un cambriolage dure très peu de temps et qu’il a d’autant plus de chance d’aboutir que le malfaiteur ne rencontre aucune difficulté pour pénétrer dans l’habitation.

Test-Achats vous conseille

À vous maintenant d’agir en conséquence pour sécuriser vos biens. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, commencez par contacter un conseiller en prévention vol. Policier ou fonctionnaire communal spécialement formé à cette matière, il viendra sur place, fera le tour de votre domicile et vous conseillera quant aux mesures à adopter. Et, bonne nouvelle, cette visite-là ne vous coûtera pas un €. 

Des techniques anti-vol éfficaces

  • Une porte blindée

  • Des limitateurs d'ouverture des fenêtres

  • des alarmes installées par des professionnels

  • un chien de garde

  • Une barre transversale de sécurité aux portes 

  • Des charnières de sécurité

  • Des fenêtres munies de poignées à clé

  • Des vitres anti-effraction

  • Des lampes extérieures équipées d'un détecteur de mouvements 

Essayez d’examiner votre domicile avec les yeux d’un voleur pour déterminer ses points faibles et choisir les systèmes qui compliqueront le plus le travail des visiteurs inopportuns.

Assurer votre habitation : un plus!

Légalement, l'assurance habitation n'est pas obligatoire. Elle peut par contre l'être contractuellement. Ainsi, les propriétaires imposent souvent pareille police dans leur bail. Quoi qu'il en soit, cette assurance est un must, tant pour les propriétaires que les locataires. Outre les incendies, elle couvre bien d'autres périls dont le vol.


                       200

                                                 cambriolages par jour en Belgique.

Objets les + volés : Argent - Bijoux - Multimédia


                       25%

                                   des camrioleurs reviennent dans une maison déjà visitée. 

          Fenêtres en position oscillo-battante

                                                         L'accès préféré des  cambrioleurs. 

                   Décembre

                                                            Le mois préféré des voleurs.

                        70%

                           des Belges pensent à tort qu'ils  sont suffisemment protégés contre le vol.

Source : Police fédérale belge 


Que couvre, en général, l'assurance vol ?

Vous êtes assuré contre le vol de tout le contenu qui se trouve dans votre habitation assurée. Cette garantie vaut donc aussi pour les objets de valeur comme les bijoux, les collections, les ordinateurs, les GSM, les tablettes, les smartphones, etc. Sont également couverts les cas suivants :

  • vol de mazout dans une citerne équipée d'une serrure à cylindre 

  • vol du contenu que vous emportez dans un lieu de séjour temporaire (une location de vacances par exemple) 

  • vol dans votre abri de jardin fermé à clé 

  • vol ou tentative de vol avec violences ou menaces partout dans le monde, en rue ou ailleurs  

  • lorsque vous déménagez, le vol de votre contenu qui se trouve tant à votre ancienne qu'à votre nouvelle adresse et ce, pendant 60 jours...

+ d'infos sur AG assurance vol , Ethias , ING assurances , AP assurances...

Les alarmes électroniques

Associées à certaines techniques citées ci-dessus, elles rendent la maison 15 fois mieux sécurisée qu’un logement sans protection. Mais les alarmes sont aussi coûteuses et elles peuvent mettre les nerfs à rude épreuve si elles ne sont pas fiables ou d’un usage trop complexe. Nous vous conseillons donc l’installation sur mesure par un professionnel, après étude préalable du mode de vie des habitants et de leurs animaux.

Ces alarmes sont surtout recommandées si le coût des systèmes mécaniques est trop élevé, si la maison recèle des biens de grande valeur, si la propriété est fort isolée ou rarement occupée, si l’assurance l’exige. Mais attention : dès que l’alarme possède une sirène extérieure, elle doit être enregistrée auprès de la police. Ce serait dommage de récolter, en plus, une amende.

Le Vol par Ruse : la sensibilisation fonctionne!

Le nombre de vols par ruse est sur une courbe descendante et 10% des tentatives sont vouées à l’échec. Les habitants sont donc plus attentifs et c’est en partie dû aux campagnes de sensibilisation. Une grande majorité des victimes (90%) a plus de 70 ans. Ces personnes sont généralement physiquement affaiblies et aussi souvent crédules. Il est fréquent qu’elles règlent encore leurs achats sur le pas de leur porte et elles conservent parfois de grosses sommes d’argent chez elles.                   

Dans le cas d’un vol par ruse, une personne se présente en se faisant passer pour quelqu’un d’autre ou elle utilise une ruse pour pénétrer dans l’habitation. Une fois entré, le voleur tente de dérober de l’argent à l’occupant ou de lui voler quelque chose.

Les voleurs se présentent comme un agent de l’autorité (agent de police, personnel communal, agent du CPAS), comme un employé (collaborateur de la compagnie de l’électricité, du gaz ou de l’eau, facteur), comme un ouvrier (jardinier, couvreur, laveur de vitres), avec un faux titre ou en invoquant une fausse profession (démarcheur pour une œuvre caritative, vendeur de porte à porte).

Ou ils utilisent un subterfuge ou un prétexte pour entrer : ils demandent à boire, à pouvoir téléphoner, à aller aux toilettes, à aller chercher un ballon « perdu » dans le jardin, …

Trucs et astuces

Hasselt vise les 80 ans et +

Il y a quelques années, pour sensibiliser les seniors d’Hasselt au thème du vol par ruse, le service de prévention a offert un entrebâilleur à tous les octogénaires qui vivaient encore seuls chez eux. Un quart des 3.400 personnes concernées ont donné suite à cette offre.

750 octogénaires ont ainsi pu installer cette sécurité sur leur porte. Le service de prévention a envoyé un installateur chez les seniors qui ne pouvaient pas installer eux-mêmes l’entrebâilleur. Les seniors ont également reçu une lettre donnant des explications et des conseils pour éviter le vol par ruse.

Bien que les voleurs utilisent des trucs très variés, bon nombre d’éléments sont récurrents. La Direction générale Sécurité et Prévention les a rassemblés et a rédigé des conseils de prévention sur leur base. Les services de prévention communaux et les conseillers en prévention vol peuvent à leur tour les intégrer à leur communication à destination des habitants :

• ne mentionnez pas sur la sonnette que vous vivez seul(e) (par exemple « veuve X ») ;

• il est conseillé de faire placer une chaîne sur la porte, un dit entrebâilleur ;

• méfiez-vous des vendeurs de porte à porte qui vous montrent leur marchandise sur le pas de la porte ;

• méfiez-vous des inconnus qui sonnent à votre porte et demandent quelque chose à boire ou à manger ou demandent à aller aux toilettes ;

• demandez la carte de légitimation de l’agent de police, d’une personne de la compagnie d’électricité ou autre société qui sonne à votre porte ;

• conservez le numéro de téléphone de la police locale près de votre téléphone ;

• n’appelez pas le numéro de téléphone que vous donne la personne qui se présente à votre porte. Il peut s’agir du numéro d’un comparse.

Campagne de Prévention Seniors de la Police de Wavre. (1 Jour sans Cambriolage 2016)

Pour aller + loin :

www.besafe.be pour les conseils en prévention des cambriolages.

www.test-achats.be pour retrouver l'enquête complète sur la protection de la maison (n°620 de juin 2017)

www.1joursans.be Cambriolage? 1 Jour sans.

# Vol # Alarme # Assurance vol # Conseils prévention vol # Protection de la maison