Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Vous avez dit 'Assurance Autonomie' ?

Vous avez dit 'Assurance Autonomie' ?

2016-08-09 15:02:45 – Martin VE

Vous avez dit 'Assurance Autonomie' ? Sécurité En 2017, tous les Wallons de plus de 26 ans paieront une cotisation de 50€/ an. Cet cotisation annuelle doit permettre un accompagnement des personnes en perte d'autonomie. Il s'agit donc, d'un financement des services d'aide à domicile. Nous allons tenter de vous éclairer sur cette nouvelle assurance : c'est quoi?, pour qui? qui paie?, quels avantages?, quelles conditions?... Et en Flandres ça se passe comment? L'Assurance Autonomie sous toutes ses coutures c'est ici !

De plus en plus de personnes sont confrontées à une perte d'autonomie que ce soit en raison de l'âge, de la maladie, d'un accident ou d'un handicap. 

Le Gouvernement wallon a conscience du fait qu'il est indispensable de mettre en place des structures et services qui facilitent le quotidien et le maintien à domicile des personnes en situation de dépendance. 

Il vient d'ailleurs d'annoncer sa volonté de concrétiser une assurance autonomie pour le 1er janvier 2017.

C'est quoi ?

Allongement de la vie en chiffres :

Selon l'Institut Wallon pour l'évaluation et la prospective :

  • On compte aujourd'hui 188.368 Wallons de + 80 ans soit 5,2 % de la population
  • En 2061, on devrait en avoir 404.961 soit 11,2 %

Il s'agit d'une solution solidaire à la perte d'autonomie. Concrètement, tous les wallons de plus de 26 ans devront, à compter du 1er janvier 2017, verser chaque année une cotisation de 50 € à leur mutuelle. Cette cotisation obligatoire devrait permettre de financer l'accompagnement des personnes en situation de dépendance. Étant entendu, que cette nouvelle couverture sociale est ouverte à tous les citoyens quelque soit leur âge, pour peu qu'ils entrent dans les critères requis

En pratique

L'idée est d'alléger la charge de ces personnes dans les frais non médicaux. L'intervention de l'assurance se fera en nature lorsque le bénéficiaire reste à domicile : aide et maintien au foyer, entretien de la maison, préparation des repas, gardes à domicile jour et nuit, aménagements d’habitation etc.

En maison de repos

Que la personne soit chez elle ou en maison de repos, le système de l'Assurance Autonomie s'appliquera.

En maison de repos, le bénéfice de l'assurance viendra en réduction de la facture d'hébergement en fonction des revenus du pensionnaire. A ce niveau, elle remplacera l'actuelle "Aide aux personnes âgées" (APA) réservée aux personnes de + 65 ans.

Selon les projections, en Wallonie, l'assurance autonomie devrait permettre aux bénéficiaires d'en obtenir un retour d'une valeur de 300€/mois en moyenne.

Quels sont les critères requis ?

  • Être dans un état de dépendance grave et pronlongée (pas forcément irréversible)

  • Être en ordre de cotisation auprès de la mutualité

  • Résider en Wallonie depuis minimum 3 ans (sauf pour les - 18 ans) afin d'éviter le "tourisme résidentiel"

Et en Flandre ?

En Flandre, l'assurance autonomie existe depuis 2002 sous l'appellation de "zorgverzekering". La cotisation est passée, depuis l'année dernière, de 25€/an à 50€/an. Les Flamands eux, paient cash, sous forme de chèque mensuel (forfait de 130€/ mois). + d'infos sur : www.vlaamsezorgverzekering.be.

Certains résidents bruxellois peuvent avoir droit à cette assurance flamande. Il existe toutefois une volonté politique de créer un système spécifique en Région de Bruxelles-Capitale. A voir !

L'aide à domicile

La Wallonie, elle, a opté pour l'offre de prestations afin de soutenir le secteur de l'aide à domicile. L'Assurance Autonomie devrait permettre, selon le gouvernement wallon, de réguler les prestations de ces services d'aide à domicile et d'améliorer l'offre, la qualité et l'encadrement social, grâce aux recettes engendrées par la cotisation.

Le gouvernement wallon consacrera une enveloppe de 147 millions d'€ aux services d'aide à domicile, dans un budget global de 381 millions d'€ qui reste encore à budgéter pour financer l'Assurance Autonomie. Á savoir, 103 millions proviennent des cotisations mutuelles et 131 millions d'€ des APA (Aide aux Personnes Âgées).

D'autres mesures...

L'on sait qu'un nombre important de personnes faiblement dépendantes entrent en maisons de repos alors que ces places devraient être prioritairement réservées à d’autres personnes âgées. 

A côté de l'assurance autonomie, différentes mesures sont étudiées ou, ont été adoptées pour permettre aux personnes âgées de rester dans leur cadre familier :

  • adaptation des logements (ex. maisons kangourous, habitat intergénérationnel...);
  • renforcement des services d’aide et de soins à domicile ;
  • soutien aux aidants proches : www.aidants-proches.be
  • ....

Ces mesures, actuellement disparates, doivent être renforcées et intégrées. 

Le maintien à domicile - le plus longtemps possible - de la personne âgée est en effet un défi majeur pour les années à venir. 

Martin Vanden Eynde. (www.declarationdesuccession.be) 

# Assurance Autonomie # Handicap # Aide aux personnes âgées APA # Maison de repos # Aide à domicile