Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Consommation Partagée : Partager son habitation

Consommation Partagée : Partager son habitation

2015-03-06 18:25:44 – Cerise

Consommation Partagée : Partager son habitation Sécurité Co-voiturage, co-location, jardins partagés, louer son jardin, sa maison, son appartement à des touristes, logement kangourou, aller aux repairs cafés...Voilà plusieurs activités qui se font tous les jours dans des centaines de villes du monde. Bien sûr, ces gestes ne font pas encore partie du quotidien de la majorité d'entre nous, mais les initiatives pour nous permettre de partager, de donner et de collaborer se multiplient à une vitesse spectaculaire. Petit tour de piste de ce que nous pouvons "partager" et avec qui...

Le "Co", c'est quoi ?

Alliance entre le troc, le partage, l'échange de services et les nouvelles technologies, la tendance touche tous les secteurs. De l'alimentation, à l'habitation, en passant  par le tourisme et les déplacements. L'économie participative permet aux particuliers que nous sommes, de devenir de temps à autres, un entrepreneur qui loue une chambre de sa maison pour quelques jours, qui partage sa voiture ou son jardin avec d'autres qui font comme nous. Vient s'ajouter à cela, ce que l'on appelle l'entraîde intergénérationnelle qui permet à des personnes retraitées de partager leur habitation avec des jeunes étudiants en échange d'un petit loyer et d'une solidarité mutuelle.

Les utilisateurs de cette nouvelle forme de consommation ont de multiples motivations. Certains veulent mettre du sens à leurs pratiques de consommation, d'autres à leur vie, d'autres encore cherchent d'abord des solutions de rechange moins chères et plus fiables.

Un toît, 2 générations

  • Habitat groupé : crise économique oblige, on tente de trouver de nouveaux moyens pour habiter moins cher, et aussi, pour retrouver du lien social. Bien que leur taille varie énormément, de quelques logements à plusieurs dizaines de maisons, on y retrouve très souvent une salle commune qui sert pour les réunions informelles entre voisins ou pour des rencontres plus festives.De nombreux habitats groupés développent aussi un pôle de ressource alimentaire locale, allant du grand potager commun (parfois sur le toit d’un immeuble ) à la coopérative bio avec cultures maraîchères professionnelles. L'habitat groupé sera peut-être le logement de demain, un lieu de vie un peu hors du temps, où les plus jeunes et les plus vieux se retrouveront et se nourriront les uns des autres. Voir les projets sur www.habitat-groupe.be
  • Appartager : Le site de la colocation en Belgique. Vous recherchez un colocataire, ou un appartement à partager avec d'autres personnes, cette plateforme peut vous y aider. A ce jour Appartager.be à déjà réalisé 5.456.267 colocations. Alors si ça vous tente, lancez-vous! Plus d'infos sur www.appartager.be
  • 1Toit 2Ages​​ : Le but de l’association repose sur une idée toute simple, loger des étudiants de moins de 30 ans à la recherche d'un logement chez une personne âgée disposant d'une chambre libre à son domicile. Cette cohabitation se veut conviviale sans rapport de subordination entre les personnes concernées.  Les Avantages Seniors : rompre la solitude par une présence rassurante, partager du temps, des conversations, des souvenirs et des projets, se sentir en sécurité, rester chez soi sans être seul, bénéficier d'un complément de revenu. Les Avantages Etudiants : un logement économique et convivial, un environnement propice à la réussite de ses études, vivre une rencontre, une écoute et une disponibilité, permettre à un jeune d’étudier en toute tranquillité. Plus d'infos sur www.1toit2ages.be
  • Habitat kangourou : Où vivre quand on devient âgé ? En maison de repos ou pas ? Ces questions se posent aujourd’hui, avec d’autant plus d’acuité, que les personnes de «65 ans et plus» représentent une part importante de la population. Jusqu’il y a peu, le choix se limitait au domicile privé et à la maison de repos. Ces dernières années, d'autres alternatives se sont développées, comme l'habitat kangourou. Concrètement, la personne âgée s’installe au rez-de-chaussée d’un habitat tandis qu’un jeune ménage ou une famille occupe le reste de la maison. Dans la plupart des cas, la personne âgée est la propriétaire ou le bailleur des lieux et il est prévu un contrat qui précise les modalités de la relation de services et le loyer modique payé par la famille. Cette formule d’habitat simple et efficace permet aux personnes âgées de mieux vivre chez elles grâce à un voisinage bienveillant et aux familles de se trouver un logement pas trop cher. Plus d'infos sur www.atoimontoit.be
  • Le Pari Solidaire Belgium : l'asbl permet, elle aussi, à des personnes âgée et seules de partager leur logement et leur quotidien avec un étudiant. L 'idée est qu' une personne âgée ne se sente plus seule et davantage en sécurité, le soir en particulier. Pour le jeune, il s'agit d'avoir un logement en général plus confortable et à meilleurs prix qu'un traditionnel kot d'étudiant.  C'est aussi  une manière de permettre à deux générations de se côtoyer, de se redécouvrir et de se comprendre. Une formule basée sur des relations humaines de qualité, de solidarité de respect et de confiance. Le pari solidaire belgium Tél : 0477 23 69 69 Email : leparisolidairebelgium@skynet.be 
  • Les cahiers de la Fondation Rurale Bruxelles-Walonnie :  Toute l'info sur le logement intergénérationnel.  www.frw.be

A Lire sur SeniorsMag :  Consommation Partagée : Mode d'emploi

A Lire sur SeniorsMag : Consommation Partagée : Partager son repas

A Lire sur SeniorsMag : Consommation Partagée : Partager sa voiture

A Lire :

  • "La vie Share : mode d'emploi: Consommation, partage et modes de vie collaboratifs" de Anne-Sophie Novel chez Alternatives Editions. La CoRévolution est en marche : le nombre de sites et d'initiatives dédiés à l'échange, au troc, au don, s'est démultiplié. En France, la communauté Ouishare organise des événements dans toute l'Europe afin de promouvoir le phénomène. Elle s'associe naturellement à cet ouvrage pour montrer les origines de la consommation collaborative, les réponses qu'elle apporte et les grands principes de ces nouvelles dynamiques de partage.
  • "Vive la Corévolution : Pour une société collaborative" de Anne-Sophie Novel chez Alternatives Editions.L'avenir du monde ne peut plus attendre. Pour appréhender la société autrement, un mode d'action : la collaboration. En faisant passer du «moi» au «nous», la corévolution donne un autre espace de déploiement concret au développement durable. L'ouvrage analyse ce phénomène de partage : quels sont les impacts de ces corévolutions sur nos organisations (entreprises, associations, collectivités...). La corévolution permet de mettre en place des réseaux, de repenser autrement nos rapports aux autres.
  • "Comment moins dépendre du système : Habitat, nourriture, autosuffisance, entraide. Petit manuel de conseils pratiques au quotidien" de Bernard Farinelli et Magali Farinelli chez Rustica Editions. Ce livre veut vous aider à retrouver une indépendance dans tous les domaines de la vie courante : l'habitation, l'alimentation, l'entretien de la maison, les soins du corps... Il vous donne des idées pour une utilisation optimale des ressources dont vous disposez. Moins dépendre du système est avant tout le résultat d'une multitude de petits actes simples à la portée de tous. Les auteurs cheminent depuis une Quinzaine d'années sur cette voie. Ils veulent vous faire partager leur expérience.
  • "Crowdfunding : Le financement participatif bouscule l'économie. Pour libérer la créativité" de Vincent Ricordeau chez FYP Editions. Le crowdfunding, ou financement participatif, connaît un essor spectaculaire grâce à sa capacité de tirer pleinement profit de la puissance d'internet et des réseaux sociaux. Il consiste à faire appel aux internautes pour concrétiser les créations et les projets les plus divers : création de startups, musique, films, jeux vidéo, livres ; recherche scientifique ; causes humanitaires ; journalisme citoyen ; etc. Vincent Ricordeau, un des acteurs majeurs de ce secteur, décrypte tous les mécanismes de ce nouveau mode de financement fondé sur d'autres critères que la recherche unique de profit. 
# Maison # Seniors # Etudiant # Habitat groupé # Partage