Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Moustiques : comment ne pas se faire piquer!

Moustiques : comment ne pas se faire piquer!

2017-06-28 10:10:45 – Cerise

Moustiques : comment ne pas se faire piquer! Santé Les beaux jours sont de retour et avec eux les piqûres de moustiques! Spray par-ci, patch par là, bracelet et autres gadgets envahissent les étals des pharmacies et des grandes surfaces. Parmi ces innombrables produits comment s'y retrouver et comment savoir ceux qui sont vraiment efficaces ? Seniorsmag a enquêté pour vous et vous livre ses découvertes... suivez-nous !

 

Á la Clinique du Voyageur de l'Institut de Médecine Tropicale d'Anvers, ce sont 4 principes actifs qui sont reconnus comme efficaces : le Deet, la (P)icaridine, l'IR3535 et le Citriodiol dérivé d'un extrait d'huile essentielle d'eucalyptus citronné.  

Une protection 24h/24 :

  • Appliquez un produit à base de DEET sur les parties de votre corps qui ne sont pas recouvertes.

  • Pendant la journée, portez des vêtements imprégnés de perméthrine.

  • Dormez sous une moustiquaire (imprégnée de perméthrine).

Source : Institut de Médecine Tropicale d'Anvers.

Ces principes actifs se retrouvent dans différentes marques, mais mieux vaut toujours contrôler leurs présences sur les étiquettes pour être sûr de votre achat. Car, malheureusement, nombreux sont les produits qui sont, peu ou pas, efficaces comme notamment les spécialités à base de citronnelle qui répandent un agréable parfum citronné, mais qui n'éloignent guère les insectes indésirables. La Clinique du Voyageur déconseille même l'utilisation d'huile essentielle d'eucalyptus, irritante pour la peau, qui s'évapore très rapidement et n'agit pas suffisamment : seul le citriodiol qui en est extrait est réellement efficace.

Il est également fondamental de vérifier la concentration de principe actifs dans le produit que vous achetez : les dosages les plus faibles protègent peu mais aussi et surtout peu de temps. Tandis qu'un produit plus concentré agira plus longtemps parce qu'il lui faudra plus de temps pour s'évaporer. Une spécialité contenant 20 à 30% de deet agira 4 à 6 heures, contre 8 heures si la concentration est de 40 à 50% !

Dans nos régions : une concentration moyenne suffira amplement, les plus fortes doses étant surtout réservées si vous partez dans des zones à risque de malaria, de zika ...

Dans les régions sub-tropicales : le plus connu des moustiques tant redoutés est peut-être le moustique Anophèle, qui est infecté par le paludisme. Il sévit presque exclusivement entre la tombée et le lever du jour. 

En Amérique du Sud et en Afrique: 

Ce qui n'est pas efficace :

  • Les Bracelets anti-moustiques à base de répulsifs

  • Les Patchs à base d'huiles essentielles

  • Manger de l'ail

  • La vitamine B

  • Les appareils à ultrasons

  • Les lampes électriques qui attirent et tuent les insectes

certaines espèces de moustiques Aedes sont également mal famées. Elles frappent surtout pendant la journée et peuvent transmettre le virus qui occasionne la fièvre jaune. La dengue et le chikungunya sont également transmis par les moustiques Aedes. Ces maladies infectieuses virales qui se ressemblent fortement vont souvent de pair avec de la fièvre et d'intenses douleurs musculaires (dengue) ou de l'arthrite (chikungunya). Vous ne pouvez qu'adopter des mesures anti moustiques en prévention, étant donné qu'il n'existe encore aucun vaccin. Sachez que la dengue est en pleine expansion dans de nombreuses régions tropicales. Le virus du chikungunya est aujourd'hui responsable d'épidémies en Inde et en Asie du sud - est. 

Un dernier exemple : les moustiques Culex, actifs la nuit en Asie, peuvent transmettre l'encéphalite japonaise. Les touristes n'encourent que peu de risques, à moins qu'ils n'aillent loger dans des zones rurales, vu que les porcs sont des « réservoirs » pour ce virus et que les champs de riz sont des aires de reproduction idéales pour les moustiques. Dans ce cas-là, mieux vaut vous vacciner au préalable

Vous l'aurez bien compris, il faut impérativement s'enduire régulièrement, surtout dans les zones à risques. Tenez compte du fait que la transpiration, l'humidité atmosphérique, le vent... peuvent faire disparaître plus rapidement la couche protectrice de produit.

Quant aux vêtements, les matières légères des tenues estivales n'offrent aucun rempart contre les piqûres de moustiques lorsqu'on sait que certains piquent même à travers l'épaisseur d'un jeans! Une possibilité est de multiplier les couches légères qui seront alors trop épaisses pour la courte trompe de l'insecte, mais permettront encore à votre peau de respirer.

De façon générale, faites attention au fait que le deet, par exemple, peut abîmer les matières artificielles comme le molleton, les bracelets de montres...

Et pour la nuit, rien ne vaut une bonne moustiquaire autour du lit : certaines sont même imprégnées de produits répulsifs.

7 conseils anti-moustiques

►Puisque les moustiques sont attirés par les odeurs corporelles (sébum, sueur), il convient d’adopter une bonne hygiène corporelle. Certains parfums peuvent attirer les femelles, d’autres les repousser, il n’y a donc pas de règle précise concernant les fragrances. 

►La manière dont on s’habille peut aussi faire la différence. Plus les vêtements sont longs et amples, moins la peau est exposée. On peut également envisager de porter des chaussettes. Mais ce conseil est souvent difficile à suivre à cause de la chaleur qui règne l’été. Souvenez-vous simplement  qu’il faut privilégier les vêtements clairs, car les moustiques sont attirés par les couleurs foncées qui émettent plus de chaleur 

►Les moustiques sont nombreux à proximité des endroits où ils peuvent pondre. Par conséquent, il faut chercher à éliminer l’eau stagnante (seaux, poubelles, pneus, récipients…), couvrir les réservoirs d'eau, évacuer l'eau des bâches…

►Les piqûres sont moins nombreuses lors des journées très venteuses, car les moustiques ne peuvent pas lutter contre les flux d’air. Placer un ventilateur à petite vitesse sur le balcon ou dans la chambre, les empêchera d’entrer ou de se déplacer convenablement.


►Les moustiques sont les plus actifs en fin de journée. Evitez de vous trouver à l’extérieur sans protection lors de cette période. 

►Pour être sûr de dormir sans être réveillé par des bourdonnements de moustiques, une moustiquaire s’impose. Si elle est imprégnée d’insecticide, elle constitue une prévention de choix.

►Pour les vêtements, on peut utiliser des répulsifs à base de perméthrine. Ils résistent à plusieurs lavages du linge et se montrent très efficaces. Il faut toutefois avoir bien à l’esprit que la perméthrine est toxique pour le chat, et un certain nombre de batraciens.

# Institut de Médecine Tropicale d'Anvers # Deet # Picaridine, Citriodiol # IR3535 # Clinique du Voyageur