Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Le désert à tous les âges

Le désert à tous les âges

2014-06-15 17:41:01 – choisissez_votre_surnom

Le désert à tous les âges Évasions A 55 ans, elle s'entiche du désert et n'a jamais cessé de les arpenter. Colette, 75 ans aujourd'hui, nous livre son mode d'emploi pour nous encourager à marcher à travers sable et caillasse. Zoom sur les grands espaces désertiques d'Afrique.

Alors qu'ils n'arrêtent pas de s'étendre, les déserts se font rares à notre époque pour le touriste. Suite à des tensions politiques, beaucoup d'entre eux sont des foyers de guerres larvées où il ne fait pas bon se promener. Seuls les déserts en Tunisie, Maroc Mauritanie et Tchad peuvent encore être visités sans crainte.

Un certain goût pour l'aventure

Mais un désert reste un désert. S’il existe des tours opérateurs qui ont monté ça et là des endroits luxueux au coeur des grandes dunes, les voyages auxquels Colette nous invite restent des escapades faites pour ceux qui ne rechignent pas à vivre l’aventure. Il faut pouvoir se laisser aller, renoncer au confort parfois minimal - table, sièges, tentes - puisque tout peut se faire par terre, accepter de faire ses besoins là où l’on se trouve, rêver d'une bonne douche tout en se lavant avec des lingettes et supporter la vie de groupe même si la journée, chacun marche seul, à son rythme. Il faut aussi accepter d’être au milieu de rien pendant de longs jours, seul, loin des proches.

Autant être prévenu. Car si le ciel toujours bleu, le calme, le silence, la beauté de la voûte étoilée bercent tous nos fantasmes, la rencontre avec le désert peut être un véritable choc et certains voyageurs reviennent, convaincus qu’ils se sont trompés de destination.

Un conseil pour ceux qui se lanceraient pour la première fois dans l’aventure: commencer par la Tunisie ou le Maroc qui offrent des traversées moins sportives où l’on croise davantage de monde.

24 heures dans les sables

Quand et où voyager

La meilleure saison est l'hiver qui s'étend d'octobre à mars avec 40° au soleil et 30° à l'ombre. La nuit, la température peut tomber à 10° et parfois moins. Le jour se lève à 6h du matin et se couche à 6h du soir.

Un conseil pour ceux qui se lanceraient pour la première fois dans l’aventure: commencez par la Tunisie ou le Maroc qui offrent des traversées moins sportives où l’on croise davantage de monde

“On arrive, chargé de ses problèmes plus ou moins importants qui vont, par le miracle de la marche au coeur de cet espace très particulier, s’évaporer un par un”, nous raconte Colette, toujours surprise que la nature prenne autant de place “et les jambes aussi”, rajoute-t-elle, en clin d’oeil. Les jambes! Pour les soulager, le dromadaire, toujours présent, offre ses services même si le roulis créé par son pas balancé ne convient pas à tout le monde.

Le désert est généralement plat et surtout composé de caillasse (appelé “Reg”) bien plus que de grandes dunes au sable fin (appelé “Erg”). Pour tenir bon sur ce genre de terrain, les guides organisent des pauses toutes les deux heures. La pause “thé”, la mise à l’ombre pour manger (salade de thon, pain et vache qui rit), la sieste qui peut durer jusqu’à 3 heures selon l’importance de la chaleur et enfin, à 18h, la montée d’une dune ou de tout autre relief pour assister au coucher du soleil avant de se retrouver en groupe autour du feu pour le dernier repas de la journée (un repas chaud la plupart du temps fait de soupe en sachet, de pâtes, de sauce tomate et de chèvre). Il ne reste plus qu’à dormir de préférence hors de la tente, sous dix milliards d’étoiles!

“Il faut évidemment aimer marcher, confirme Colette. Si vous marchez une heure par jour et  que la veille de votre départ, vous consacrez quelques week-ends à 2 à 3 heures de promenade, vous êtes suffisament entraîné pour tenir le coup. Il existe des treks à difficultés variables. A chacun de choisir selon ses forces. Sachant qu’au bout de l’effort, il y a la récompense: une douche avec un seau, une fois arrivé au village!”

Gardez la forme!

Pour rester en forme tout le long du séjour, quelques conseils testés par Colette...

Eau: il faut la purifier avec les pastilles Micropur. Si vous passez outre-Quiévrain, profitez de ce passage chez nos voisins français pour vous procurer de l'Aquatabs en pharmacie. Ce produit est plus rare en Belgique. Faites-vous aussi déjà à l'idée que vous devrez boire en fin de journée une eau qui aura sérieusement tiédi.

Paludisme: pour se préserver de la malaria, le médicament le plus courant est la Malarone. Parlez-en à votre médecin en spécifiant que là où vous allez, il y a très peu d’eau et donc pas d’anophèles, vecteurs de la maladie.

Thé: méfiez-vous ! Offrez-vous une tasse, mais pas davantage. Ce thé cuit et recuit est une drogue qui aide les caravaniers à tenir le coup. Il troue nos estomacs peu habitués à de tels breuvages et nous gâche les nuits.

Alimentation: le soir, le cuistot du coin vous proposera certainement de la chèvre. Mangez cette viande de bon appétit les premiers jours, mais refusez-la pour la suite car elle durcit au fil du temps.

Chaussures: si elles sont neuves, n’oubliez pas de les user quelques semaines avant le départ pour qu’elles se fassent à vos pieds. Sinon, ce sont cloques et autres joyeusetés assurées.

Animaux:  Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, les scorpions hibernent de novembre à mars et les chacals hurlent loin de vous car ils craigent les hommes. Quant aux fennecs, vous en verrez surtout les traces sur le sable. Très poétique!

Détente: prenez un bouquin, les siestes peuvent être longues. Et une petite “plate”: une gorgée de whisky ou toute autre alcool ne peut qu’aider à garder le moral !

A ne pas oublier dans votre sac

  • un thermos pour conserver l’eau froide
  • un essuie qui sèche miraculeusement
  • un sac de couchage 
  • pantalons et chemises à longues manches
  • des chaussures montantes 
  • un bâton de marche
  • une lampe frontale
  • de la crème solaire pour le visage et les lèvres
  • des lunettes solaires
  • un chapeau ou un chech
  • un appareil-photo rechargeable avec le soleil
  • petit sac à nouer autour de la taille ou sur le dos pour les choses utiles au cours de la journée

 

# sable # eau # randonnée # sport # bien-être