Seniorsmag.be

Rejoignez-nous
Avoir un chien, pour vivre plus longtemps!

Avoir un chien, pour vivre plus longtemps!

2018-01-09 19:47:58 – Cerise

Avoir un chien, pour vivre plus longtemps! Bien-être Cela ne fait plus aucun doute, un animal de compagnie transforme pour le mieux la vie de son propriétaire en lui apportant amour, tendresse et moments de complicité. Mais ce n'est pas tout : sa présence peut également être salutaire, d'après une récente étude menée par les chercheurs de l'université de Uppsala, en Suède, et publiée dans la revue Scientific Reports. Ces derniers affirment que le chien a un effet largement positif sur la santé de son maître puisqu'il contribuerait à réduire les risques de maladie cardiovasculaire, de problèmes de santé et même de mort. Plus étonnant encore : ces bienfaits seraient particulièrement vrais pour les célibataires, comme l'explique Tove Fall, un scientifique qui a participé aux recherches. « Le célibat s'est révélé être un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaires, et il semble que posséder un chien permette de neutraliser ce risque additionnel ».


« Les propriétaires vivant seuls avec leur chien présentent une réduction du risque de 33% du risque de décès et de 11% du risque de faire un infarctus du myocarde par rapport aux personnes vivant seules mais sans chien ».


De plus, les chiens de chasse comme ceux de la famille des retrievers (ladrador, golden retriever, retriever de la Nouvelle-Écosse, ...) et les terriers seraient les plus aptes à prolonger la vie de leur humain.

Mais alors, comment expliquer ce pouvoir quasi-surnaturel des toutous ?

Si les chercheurs ne prétendent pas être en possession de la vérité absolue, ils avancent que les chiens sont à l'origine de styles de vie plus sains et d'humeurs plus joyeuses.

Autre hypothèse avancée par les chercheurs : les chiens auraient un rôle bénéfique sur le microbiote de leur maître, comprenez la flore intestinale que l’on connaît pour être impliquée notamment dans l’immunité.

Promener son chien : une activité physique au quotidien

L’activité physique est prônée depuis très longtemps pour entretenir notamment sa santé cardiaque. Et il s’avère que promener son chien figure bien comme une activité physique. D'après les chercheurs, il s’agirait en partie d’une des raisons qui expliquerait ces résultats. Une étude du Docteur Scott A Lear parue dans le journal The Lancet appuie en partie ce point. Elle révèle effectivement que 30 minutes d'activité physique par jour suffiraient à rallonger sa durée de vie. Et pour réaliser un lien entre ces éléments, des chercheurs ont aussi calculé que promener son chien conférait un gain de 22 minutes de marche par jour.

Pour lutter contre la solitude

Concernant le cas des personnes seules, une explication différente pourrait expliquer les résultats de cette étude. En effet, celles-ci sont les plus sujettes aux maladies cardiovasculaires. Pour cause, la solitude est un grave facteur de sédentarité - qui finit par mener à la une prise poids, du stress et un mode vie négligeant - qui peut causer de l’hypertension artérielle. Il n'est donc pas étonnant de remarquer que les résultats de l’étude chez les propriétaires canins célibataires sont les plus révélateurs. De ce fait, le chien prendrait éventuellement la place d'un membre de la famille en épargnant à son maître de la solitude.

Pour l’heure, les résultats de cette recherche ne sont pas encore démontrés. Cependant, la possession d’un chien reste chez les personnes âgées de plus 65 ans une source d’activité non-négligeable. Il est donc conseillé à tous de pratiquer au moins 30 minutes de sport par jour.

L'ampleur de l'étude suffit à rendre crédibles les conclusions : quelque 3,4 millions de Suédois , âgés de 40 à 80 ans, ont été interrogés tout au long d'une période de 12 ans.

Ce n'est pas la première fois que la science prouve qu'il est bon d'être entouré(e) par un chien : l'animal aiderait en effet à mieux dormir (selon une étude de la Clinique Mayo à Phoenix dans l'État américain d'Arizona en septembre 2017) et réduirait stress et anxiété chez les enfants (étude publiée dans la revue "Preventive Chronic Disease" et menée par des chercheurs américains du Bassett Medical Center en 2015). 

Si vous avez toujours rêvé de posséder un compagnon à quatre pattes, voilà de quoi convaincre la/les personne(s) réticentes qui vous barreraient la route !

# Animal de compagnie # Chien # Santé # Séniors # Bien-être